Publié par Gaia - Dreuz le 3 avril 2013

Le parquet du Puy-en-Velay a ouvert une enquête pour apologie du terrorisme après les propos de Saïd Arif, un militant islamiste assigné à résidence à Brioude depuis octobre 2012, publiés dans l’hebdomadaire Renouveau.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le parquet du Puy-en-Velay a ouvert une enquête après les propos de Saïd Arif publiés dans l’hebdomadaire Renouveau du 21 mars.

Le procureur du Puy-en-Velay a donc décidé d’engager des poursuites à l’encontre du militant islamiste.

Il est reproché à celui-ci des délits d’apologie de crime – en l’espèce du terrorisme – et d’incitation au crime, en vertu de l’article 24 de la loi de 1881 sur la liberté de la presse.

Assigné à résidence à Brioude depuis octobre 2012

Ses propos avaient provoqué de vives réactions de la part des élus brivadois (à lire ici) qui, depuis longtemps, cherchent à le faire partir de Haute-Loire.

Condamné en 2006 puis en appel en 2007 pour terrorisme, malgré ses dénégations constantes, Saïd Arif est en résidence surveillée en Haute-Loire, à Langeac puis à Brioude, depuis octobre 2012. Son arrivée avait été entourée de mille précautions pour garder cet invité dans la plus grande discrétion (à lire ici).

http://http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2013/04/03/un-militant-islamiste-assigne-a-residence-a-brioude-poursuivi-pour-apologie-du-terrorisme-1501467.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

20
0
Merci de nous apporter votre commentairex