FLASH
[15:36] Le gouvernement français lance un groupe de réflexion sur la prostitution des mineures. Ils ont besoin d’un groupe de réflexion pour un sujet pareil ?  |  Le maire communiste de New York annonce une vague de 9 000 chômages techniques dans un contexte de crise budgétaire suite à sa gestion déplorable  |  Gavin Newsom, gouverneur de Californie, interdit les véhicules à essence à partir de 2035  |  Un rapport du Sénat lie Hunter Biden (le fils de Joe) à un « réseau de prostitution et de traite des êtres humains »  |  La Belgique passe au rouge sur la carte européenne du coronavirus  |  Pékin derrière la demande de la Barbade à abandonner la Reine d’Angleterre comme chef d’État  |  Un navire de guerre russe entre en collision avec un navire danois  |  Les États-Unis rejettent Loukachenko comme dirigeant légitimement élu du Belarus  |  Les électeurs de Biden attaquent la maison d’un supporter de Trump du Minnesota  |  Portland refuse l’autorisation de rassemblement des Proud Boys à cause du COVID, et autorise le rassemblement Black Lives Matter en raison de la liberté d’expression  |  Le Venezuela va expédier du pétrole à l’Iran malgré les menaces de sanction américaines  |  Les négociations à Abou Dhabi entre les États-Unis et le Soudan se sont terminées sans avancée sur la reconnaissance d’Israël par le Soudan  |  4 antifa, dont le partenaire d’un homme tué à Kenosha, poursuivent Facebook pour avoir « permis à des milices de droite de recruter »  |  Portland : Des émeutiers antifa et soutiens de Biden ont tiré un mortier sur le bâtiment de la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 mai 2013

87439224-desperate-man

W & Cie, une filiale du groupe Havas spécialisée dans la communication, révèle dans son baromètre du la marque France 1 que la déprime mine les jeunes au point que 64% d’entre eux n’ont aucune confiance en l’avenir de la France.

Tout l’inverse de l’Allemagne où 75% des jeunes croient en leur pays.

La profonde déprime, que les derniers chiffres du chômage et de la récession ne risquent pas de faire changer, explique pourquoi 50% des 18-24 ans et 51% des 25-34 ans veulent aller vivre ailleurs.

L’étude, conduite entre le 20 et le 27 février 2013 auprès de 1002 personnes, parle même de « dépression collective ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Ces résultats illustrent des sentiments mêlés de ras-le-bol, de lassitude ou de curiosité, explique Denis Gancel, PDG de W&Cie » Chez les plus âgés, ce sont 45 % qui voudraient bien partir ailleurs, et ce n’est pas vraiment la joie.

« 70% des personnes interrogées expliquent que les Français vivent une dépression collective et 66 % estiment que le pays est en déclin! », ajoute Denis Gancel. Et 87 % des jeunes jugent l’économie nationale de moins en moins performante.

Comparé au pays de la liberté, l’Amérique2, où un tout petit 11% des jeunes désirent vivre ailleurs, la France qui n’attire que la misère du monde africain, n’a plus rien à offrir à sa jeunesse.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

1http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/une-majorite-de-jeunes-francais-souhaite-s-exiler-1602/

2http://www.gallup.com/poll/160694/desire-leave-mexico.aspx

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz