FLASH
[18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 2 mai 2013

Rana A., la jeune mère de 23 ans découverte hier égorgée à son domicile du boulevard Anspach aurait été assassinée par son propre frère, avance Het Laatste Nieuws. L’homme aurait retrouvé sa soeur qui avait fui un mariage arrangé à Gand.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Si le parquet n’a pas voulu confirmer définitivement la piste qui est sur toutes les lèvres, il apparaît aujourd’hui que le principal suspect du meurtre du boulevard Anspach serait Islam A., le frère de la victime. Ce dernier, âgé de 22 ans, serait venu de Jordanie pour retrouver sa soeur qui avait fui l’homme auquel elle avait été mariée de force à l’âge de 15 ans à Gand.

Mariée de force et mère à l’adolescence
En 2005, et alors âgée de 15 ans seulement, Rana A. avait donné à son mari un premier fils et il y a quatre ans, elle avait accouché d’un second enfant, Islam, auquel elle avait donné le prénom de son frère cadet resté en Jordanie et pour qui elle avait beaucoup d’affection. Son mariage n’était pas pour autant une réussite, la victime étant régulièrement maltraitée et humiliée. Cette dernière s’était finalement enfuie et avait reconstruit sa vie à Bruxelles avec le petit Islam. On ne sait si son fils aîné résidait également avec elle dans l’appartement qu’elle louait au boulevard Anspach.

L’honneur de la famille entaché
Son départ avait jeté l’opprobre sur sa famille avec qui elle n’avait plus aucun contact. Jusqu’au jour où son petit frère Islam frappe à sa porte. Dans un premier temps, l’homme lui explique l’avoir cherchée partout et sa soeur l’accueille bras ouverts. « Elle était tellement heureuse d’enfin retrouver un membre de sa famille. Mais l’ambiance a rapidement pris une tout autre tournure. Son frère ne s’intéressait pas à elle et vivait uniquement à ses crochets, voilà tout. En tout cas, c’est ce que Rana me disait… », explique une connaissance de la victime.

Intentions insoupçonnées
Mais jusque-là, elle n’avait pas imaginé que son frère était venu pour lui faire du mal. « Jusqu’au jour où il lui a raconté l’avoir d’abord recherchée à Jette. Là Rana a blêmi. Il ne pouvait savoir qu’elle était allée dans cette commune que via son ancien entourage de Gand qu’elle avait fui. Elle craignait soudain que ça soit eux qui l’aient envoyé », relate encore le témoin dans Het Laatste Nieuws.

Dispute dans la nuit
La piste du crime d’honneur est donc privilégiée, même si pour l’instant l’enquête est encore en cours. A minuit et demi en tout cas, les voisins ont été dérangés par une grosse dispute dans l’appartement de la victime mais ils n’ont pas été davantage alarmés car le calme est vite revenu. « C’est sans doute à ce moment-là qu’Islam a tué sa soeur », en déduit l’amie de la victime.

Éléments manquants
Les images de vidéosurveillance de la station de métro Anneessens sont actuellement en cours d’analyse afin de comprendre ce qu’y faisait l’auteur présumé. Il aurait en tout cas quitté l’appartement de Rana A. après l’avoir égorgée, emportant dans une valise quelques effets et emmenant Islam, son neveu. Nul ne sait pourtant pourquoi l’enfant a été retrouvé errant seul aux alentours de six heures du matin. Avait-il pour projet de l’emmener chez son père à Gand ou en Jordanie et se serait-il rétracté de peur d’être trop facilement repéré ou voulait-il simplement que l’enfant de quatre ans seulement ne voie pas sa mère assassinée?

C’est en tout cas l’enfant qui a livré son adresse au commissariat et s’est rendu avec une équipe de la police jusqu’à l’appartement familial où sa mère a été retrouvée sauvagement égorgée. L’émoi était vif hier dans le quartier au moment où le corps de la victime a été emmené par les pompiers.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/3007/Bruxelles/article/detail/1613423/2013/04/12/La-jeune-mere-egorgee-a-Bruxelles-avait-fui-un-mariage-arrange.dhtml

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz