FLASH
[21/10/2018] Ce matin, les forces armées israéliennes ont ouvert le feu sur les terroristes musulmans palestiniens qui s’approchaient de la frontière pour aller trancher la gorge d’innocents citoyens juifs  |  [20/10/2018] Grèce : le nombre de cas d’abus sexuels sur enfants explose dans le plus grand camp de migrants du pays  |  Montbéliard (25) : Un électricien tabassé dans la rue par 5 « jeunes » parce qu’il installait les lumières de Noël  |  « Quand j’entends qu’un média est traité d’extreme droite par @lemondefr, je me dis qu’il est sans doute bon »  |  Nord de la France : escroquerie aux allocations sociales – au moins 1,7 million d’euros, 3 romanichels mis en examen  |  76% des Français choqués, désapprouvent le comportement de Jean-Luc Mélenchon pendant les perquisitions  |  Inondations de l’Aude : de nombreux vols et cambriolages relevés dans les zones sinistrées  |  A Créteil, un lycéen pointe son arme à quelques centimètres de sa prof, en classe, pour qu’elle le note -présent- (source Le Parisien)  |  [19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  |  Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 2 mai 2013

Un homme de 23 ans est dans le coma après avoir subi une violente agression. Les faits se sont déroulés devant le Dian’s Club, vendredi.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«C’est un acte de barbarie d’une violence extrême. Je n’ai jamais vu ça. C’était horrible », témoigne Joffrey, en tirant nerveusement sur sa cigarette. Dans la nuit de vendredi à samedi, il a assisté à l’agression de son ami d’enfance, Kevin Barker, à Chantilly. Les auteurs présumés sont deux vigiles du Dian’s Club, une discothèque située en plein centre-ville.

Placés en garde à vue le lendemain, ces derniers ont été mis en examen puis incarcérés pour violence en réunion et avec arme lundi soir. Une information judiciaire a été ouverte. Transporté en urgence à l’hôpital d’Amiens, avec un pronostic vital engagé, Kevin serait aujourd’hui en phase de réveil après avoir été plongé dans un coma artificiel.

Cette nuit-là, il était environ 1 heure lorsque le jeune homme de 23 ans, originaire de Coye-la-Forêt, se présente à l’entrée de l’établissement de Chantilly. Il est alors accompagné de trois amis. Un peu plus tôt, ils sont allés dîner au restaurant et prendre « deux ou trois verres » dans un bar à proximité. Tom était présent : « Une de nos connaissances, croisée dans la rue, nous a proposé de continuer la soirée au Dian’s. Il nous a dit qu’il connaissait le patron et qu’il n’aurait pas de problème à nous faire entrer », raconte-t-il. Les deux vigiles présents à l’entrée de la discothèque refusent pourtant l’accès aux quatre jeunes hommes. Alors qu’ils patientent sur le côté, le ton monte. Kevin s’énerve. Des insultes fusent.
Coup de feu dans le visage

« D’un coup, l’un des videurs s’est jeté sur Kevin, lui a pointé une arme sur la tempe et un coup de feu a retenti. Kevin s’est effondré. Le deuxième videur s’est alors approché pour le gazer et lui mettre des coups de poing au visage. Il s’est acharné. J’ai récupéré Kevin le visage en sang, encore conscient », décrit Joffrey. Les gendarmes et les pompiers arrivent rapidement sur les lieux. L’arme n’est pas retrouvée. « Il s’agirait d’une arme de poing : était-elle réelle, factice, était-ce un pistolet d’alerte? Difficile à dire, d’autant que le porteur de cette arme a nié en avoir porté une », indique le parquet de Senlis.

Les deux vigiles, âgés d’une trentaine d’années, sont originaires de la région parisienne. L’un d’eux a des antécédents judiciaires. Ils assuraient, semble-t-il, des remplacements au Dian’s Club. « On était venus pour s’amuser et on retrouve notre ami entre la vie et la mort. S’il s’en sort, dans quel état sera-t-il? Il a les pommettes et les arcades cassées et va certainement perdre l’usage d’un œil. Sa vie ne sera plus la même, après ça », soufflent Joffrey et Tom.

http://www.leparisien.fr/chantilly-60500/roue-de-coups-et-laisse-pour-mort-a-chantilly-02-05-2013-2773065.php#xtor=EREC-109—-516501%401

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz