FLASH
[19:31] Louisville va exploser ce soir. Le Grand Jury a inculpé le policier de 3 chefs d’accusation mineur. Aucune autre inculpation dans la mort de Breonna Taylor  |  La sénatrice Murkowski fait marche arrière et votera pour le siège vacant à la Cour suprême, tuant les espoirs des Démocrates de bloquer le candidat de Trump  |  la ministre des Armées reconnait que les militaires de Creil qui avaient rapatrié les Français de Wuhan le 31 janvier n’ont jamais été testés à leur arrivée en France  |  La sénatrice Kelly Loeffler publie une publicité se qualifiant de « plus conservatrice qu’Attila le Hun ». Son adversaire souligne qu’Attila était polygame et a tué des milliers de chrétiens  |  Une femme poursuit Instagram (propriété de Facebook) pour avoir espionné des utilisateurs par le biais de la caméra iPhone  |  Gucci met en vente des salopettes en denim avec un effet « tache d’herbe » pour 1 400 dollars  |  Libéralisme: Bolsonaro poursuit sa campagne de privatisation au Brésil  |  Fâchée par les liens arabo-israéliens, les Paleostiniens quittent la présidence des sessions de la Ligue arabe  |  La crise en Méditerranée orientale et les liens avec la Turquie domineront les élections présidentielles du mois prochain en Chypre du Nord  |  Pourparlers de réconciliation inter-palestiniens entre le Hamas et le Fatah en Turquie (indice : c’est la 20e fois)  |  Assange pourrait faire une tentative de suicide dans une prison britannique s’il est extradé vers les États-Unis  |  Six blessés par armes à feu à New York malgré l’affirmation selon laquelle la violence armée est en baisse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 2 mai 2013

Un homme de 23 ans est dans le coma après avoir subi une violente agression. Les faits se sont déroulés devant le Dian’s Club, vendredi.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«C’est un acte de barbarie d’une violence extrême. Je n’ai jamais vu ça. C’était horrible », témoigne Joffrey, en tirant nerveusement sur sa cigarette. Dans la nuit de vendredi à samedi, il a assisté à l’agression de son ami d’enfance, Kevin Barker, à Chantilly. Les auteurs présumés sont deux vigiles du Dian’s Club, une discothèque située en plein centre-ville.

Placés en garde à vue le lendemain, ces derniers ont été mis en examen puis incarcérés pour violence en réunion et avec arme lundi soir. Une information judiciaire a été ouverte. Transporté en urgence à l’hôpital d’Amiens, avec un pronostic vital engagé, Kevin serait aujourd’hui en phase de réveil après avoir été plongé dans un coma artificiel.

Cette nuit-là, il était environ 1 heure lorsque le jeune homme de 23 ans, originaire de Coye-la-Forêt, se présente à l’entrée de l’établissement de Chantilly. Il est alors accompagné de trois amis. Un peu plus tôt, ils sont allés dîner au restaurant et prendre « deux ou trois verres » dans un bar à proximité. Tom était présent : « Une de nos connaissances, croisée dans la rue, nous a proposé de continuer la soirée au Dian’s. Il nous a dit qu’il connaissait le patron et qu’il n’aurait pas de problème à nous faire entrer », raconte-t-il. Les deux vigiles présents à l’entrée de la discothèque refusent pourtant l’accès aux quatre jeunes hommes. Alors qu’ils patientent sur le côté, le ton monte. Kevin s’énerve. Des insultes fusent.
Coup de feu dans le visage

« D’un coup, l’un des videurs s’est jeté sur Kevin, lui a pointé une arme sur la tempe et un coup de feu a retenti. Kevin s’est effondré. Le deuxième videur s’est alors approché pour le gazer et lui mettre des coups de poing au visage. Il s’est acharné. J’ai récupéré Kevin le visage en sang, encore conscient », décrit Joffrey. Les gendarmes et les pompiers arrivent rapidement sur les lieux. L’arme n’est pas retrouvée. « Il s’agirait d’une arme de poing : était-elle réelle, factice, était-ce un pistolet d’alerte? Difficile à dire, d’autant que le porteur de cette arme a nié en avoir porté une », indique le parquet de Senlis.

Les deux vigiles, âgés d’une trentaine d’années, sont originaires de la région parisienne. L’un d’eux a des antécédents judiciaires. Ils assuraient, semble-t-il, des remplacements au Dian’s Club. « On était venus pour s’amuser et on retrouve notre ami entre la vie et la mort. S’il s’en sort, dans quel état sera-t-il? Il a les pommettes et les arcades cassées et va certainement perdre l’usage d’un œil. Sa vie ne sera plus la même, après ça », soufflent Joffrey et Tom.

http://www.leparisien.fr/chantilly-60500/roue-de-coups-et-laisse-pour-mort-a-chantilly-02-05-2013-2773065.php#xtor=EREC-109—-516501%401

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz