FLASH
[20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 5 mai 2013

Le fils d’un membre du parti islamiste au pouvoir en Egypte a été lynché par une foule après avoir tué un homme lors d’une dispute. L’adolescent, âgé de 16 ans, était accusé d’avoir fait usage d’une arme à feu après une dispute avec un homme, tuant jeudi un passant et en blessant un autre à al-Qattaouiya, dans le gouvernorat de Charquiya (delta du Nil).

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le jeune homme, fils d’un responsable local du Parti de la Liberté et de la Justice (PLJ), s’est ensuite réfugié chez lui et a lancé des pierres avec sa famille sur la foule qui encerclait leur domicile en criant vengeance, blessant mortellement un homme à la tête.

La police a tenté d’évacuer l’adolescent et les membres de sa famille mais la foule, qui a aussi mis le feu à la maison, s’est emparée de lui avant de le lyncher. Le jeune homme « a été agressé puis traîné sur 500 mètres jusqu’à sa mort », a dit sur sa page Facebook le PLJ, dont est issu le président Mohamed Morsi. « L’incident n’a aucune portée politique », a assuré le parti en appelant à la retenue.

Une source de sécurité a toutefois affirmé que la dispute avait été provoquée par des commentaires hostiles aux Frères musulmans sur le réseau social Facebook, une version reprise par la presse locale. « Tragédie à Charquiya en raison de critiques contre les Frères », titrait samedi le quotidien indépendant Al-Masri Al-Yom, tandis qu’Al-Chourouq, également indépendant, parlait d’un « conflit politique qui a commencé avec une attaque contre le président de la République sur Facebook ».

Les Frères musulmans et leur parti sont la première force politique d’Egypte. Leur candidat Mohamed Morsi est devenu le premier président islamiste et civil d’Egypte en juin 2012, mais il fait face depuis son élection à des vagues de contestation parfois meurtrières. Plusieurs lynchages ont été rapportés ces derniers mois, illustrant la dégradation de l’ordre public après la révolte de début 2011 qui a chassé le président Hosni Moubarak. En mars, des habitants d’un village ont battu et pendu un homme accusé de vol de voiture. Quelques jours plus tôt, deux voleurs présumés avaient été tués par une foule puis exposés au public pendus par les pieds.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/05/04/97001-20130504FILWWW00366-un-ado-de-16-ans-lynche-en-egypte.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz