FLASH
[25/04/2018] Si Melania Trump était démocrate, elle serait chaque mois en couverture des magazines féminins du monde entier. Et les journalistes se disent neutres et honnêtes ?  |  Harry Reid aux démocrates : « Moins on parle d’impeachment [de Trump], mieux c’est pour nous »  |  Dennis Prager sur Fox : « Attention, la liste des best-sellers du New York Times n’est pas réelle. Elle ne mentionne pas les livres conservateurs et religieux ! »  |  Effet Trump : « le site nucléaire de Corée du Nord a été détruit », affirment des scientifiques  |  Effet Macron : Ricoh licencie 360 personnes en France. Effet Trump : Apple crée 20 000 emplois aux USA. Et c’est Trump le taré ?  |  [24/04/2018] Effet Trump : le PIB des Etats-Unis dépasse les prévisions et atteint son plus haut en 15 ans : de quoi être exciter la haine des médias  |  Allemagne 1930 : un leader juif met en garde de ne pas porter de kippa en public en raison des attaques antisémites. Cette mise en garde vient d’être réitérée en 2018  |  Dans une déclaration, l’Autorité palestinienne refuse tout compromis pour atteindre la paix avec Israël  |  La religion de paix frappe encore : 6 morts, 15 blessés dans 3 attentats suicides à Quetta au Pakistan  |  [23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  |  Un juif orthodoxe a été poignardé il y a quelques minutes près de l’Empire State Building à Manhattan  |  Toronto : le conducteur du Van qui a foncé sur la foule a été arrêté (8 blessés, 2 morts)  |  Toronto : 10 blessés, 2 morts par un Van qui a foncé dans la foule dans le quartier juif. Accident ou attentat ?  |  Gaza : Un terroriste s’est fait explosé et a blessé trois autres personnes dans un accident du travail « mystérieux » à Beit Lahiya  |  [22/04/2018] Afghanistan : un membre de la religion de paix fait exploser une bombe dans un bureau de vote de Kaboul : 31 morts  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 5 mai 2013

Le fils d’un membre du parti islamiste au pouvoir en Egypte a été lynché par une foule après avoir tué un homme lors d’une dispute. L’adolescent, âgé de 16 ans, était accusé d’avoir fait usage d’une arme à feu après une dispute avec un homme, tuant jeudi un passant et en blessant un autre à al-Qattaouiya, dans le gouvernorat de Charquiya (delta du Nil).

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le jeune homme, fils d’un responsable local du Parti de la Liberté et de la Justice (PLJ), s’est ensuite réfugié chez lui et a lancé des pierres avec sa famille sur la foule qui encerclait leur domicile en criant vengeance, blessant mortellement un homme à la tête.

La police a tenté d’évacuer l’adolescent et les membres de sa famille mais la foule, qui a aussi mis le feu à la maison, s’est emparée de lui avant de le lyncher. Le jeune homme « a été agressé puis traîné sur 500 mètres jusqu’à sa mort », a dit sur sa page Facebook le PLJ, dont est issu le président Mohamed Morsi. « L’incident n’a aucune portée politique », a assuré le parti en appelant à la retenue.

Une source de sécurité a toutefois affirmé que la dispute avait été provoquée par des commentaires hostiles aux Frères musulmans sur le réseau social Facebook, une version reprise par la presse locale. « Tragédie à Charquiya en raison de critiques contre les Frères », titrait samedi le quotidien indépendant Al-Masri Al-Yom, tandis qu’Al-Chourouq, également indépendant, parlait d’un « conflit politique qui a commencé avec une attaque contre le président de la République sur Facebook ».

Les Frères musulmans et leur parti sont la première force politique d’Egypte. Leur candidat Mohamed Morsi est devenu le premier président islamiste et civil d’Egypte en juin 2012, mais il fait face depuis son élection à des vagues de contestation parfois meurtrières. Plusieurs lynchages ont été rapportés ces derniers mois, illustrant la dégradation de l’ordre public après la révolte de début 2011 qui a chassé le président Hosni Moubarak. En mars, des habitants d’un village ont battu et pendu un homme accusé de vol de voiture. Quelques jours plus tôt, deux voleurs présumés avaient été tués par une foule puis exposés au public pendus par les pieds.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/05/04/97001-20130504FILWWW00366-un-ado-de-16-ans-lynche-en-egypte.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz