FLASH
[23/11/2017] Ce n’est pas un gag (hélas) : le groupe EELV à la mairie de paris veut rebaptiser la journée du patrimoine en journée du matrimoine  |  Les forces irakiennes lancent l’opération finale pour nettoyer les dernières bases d’Isis dans le désert  |  [22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  |  Israël détruit les habitations de deux monstres arabes palestiniens ayant commis des attentants  |  Israël dejoue une tentative de faire entrer des tonnes d’explosifs à Gaza. Pourquoi ne construisent ils pas une économie ?  |  A court d’analogies (facho, suprémaciste, Hitler et Mussolini sont très usés), les Trump haters le comparent maintenant à Charles Manson  |  Républicain soupçonné de harcèlement sexuel> Démocrates: « il doit démissionner ». Démocrate accusé> Démocrates disent: « il faut enquêter »  |  Explosion de démissions de politiciens, journalistes, artistes Démocrates américains accusés de harcèlement sexuel (ou pire)  |  Morale socialiste: Hollande savait que Thomas Thévenoud fraudait le fisc quand il l’a nommé secrétaire d’État au Commerce extérieur  |  Les discussions entre le Hamas et le Fatah du Caire tournent mal, *encore*  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 5 mai 2013

Le fils d’un membre du parti islamiste au pouvoir en Egypte a été lynché par une foule après avoir tué un homme lors d’une dispute. L’adolescent, âgé de 16 ans, était accusé d’avoir fait usage d’une arme à feu après une dispute avec un homme, tuant jeudi un passant et en blessant un autre à al-Qattaouiya, dans le gouvernorat de Charquiya (delta du Nil).

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le jeune homme, fils d’un responsable local du Parti de la Liberté et de la Justice (PLJ), s’est ensuite réfugié chez lui et a lancé des pierres avec sa famille sur la foule qui encerclait leur domicile en criant vengeance, blessant mortellement un homme à la tête.

La police a tenté d’évacuer l’adolescent et les membres de sa famille mais la foule, qui a aussi mis le feu à la maison, s’est emparée de lui avant de le lyncher. Le jeune homme « a été agressé puis traîné sur 500 mètres jusqu’à sa mort », a dit sur sa page Facebook le PLJ, dont est issu le président Mohamed Morsi. « L’incident n’a aucune portée politique », a assuré le parti en appelant à la retenue.

Une source de sécurité a toutefois affirmé que la dispute avait été provoquée par des commentaires hostiles aux Frères musulmans sur le réseau social Facebook, une version reprise par la presse locale. « Tragédie à Charquiya en raison de critiques contre les Frères », titrait samedi le quotidien indépendant Al-Masri Al-Yom, tandis qu’Al-Chourouq, également indépendant, parlait d’un « conflit politique qui a commencé avec une attaque contre le président de la République sur Facebook ».

Les Frères musulmans et leur parti sont la première force politique d’Egypte. Leur candidat Mohamed Morsi est devenu le premier président islamiste et civil d’Egypte en juin 2012, mais il fait face depuis son élection à des vagues de contestation parfois meurtrières. Plusieurs lynchages ont été rapportés ces derniers mois, illustrant la dégradation de l’ordre public après la révolte de début 2011 qui a chassé le président Hosni Moubarak. En mars, des habitants d’un village ont battu et pendu un homme accusé de vol de voiture. Quelques jours plus tôt, deux voleurs présumés avaient été tués par une foule puis exposés au public pendus par les pieds.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/05/04/97001-20130504FILWWW00366-un-ado-de-16-ans-lynche-en-egypte.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz