FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 5 mai 2013

Le fils d’un membre du parti islamiste au pouvoir en Egypte a été lynché par une foule après avoir tué un homme lors d’une dispute. L’adolescent, âgé de 16 ans, était accusé d’avoir fait usage d’une arme à feu après une dispute avec un homme, tuant jeudi un passant et en blessant un autre à al-Qattaouiya, dans le gouvernorat de Charquiya (delta du Nil).

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le jeune homme, fils d’un responsable local du Parti de la Liberté et de la Justice (PLJ), s’est ensuite réfugié chez lui et a lancé des pierres avec sa famille sur la foule qui encerclait leur domicile en criant vengeance, blessant mortellement un homme à la tête.

La police a tenté d’évacuer l’adolescent et les membres de sa famille mais la foule, qui a aussi mis le feu à la maison, s’est emparée de lui avant de le lyncher. Le jeune homme « a été agressé puis traîné sur 500 mètres jusqu’à sa mort », a dit sur sa page Facebook le PLJ, dont est issu le président Mohamed Morsi. « L’incident n’a aucune portée politique », a assuré le parti en appelant à la retenue.

Une source de sécurité a toutefois affirmé que la dispute avait été provoquée par des commentaires hostiles aux Frères musulmans sur le réseau social Facebook, une version reprise par la presse locale. « Tragédie à Charquiya en raison de critiques contre les Frères », titrait samedi le quotidien indépendant Al-Masri Al-Yom, tandis qu’Al-Chourouq, également indépendant, parlait d’un « conflit politique qui a commencé avec une attaque contre le président de la République sur Facebook ».

Les Frères musulmans et leur parti sont la première force politique d’Egypte. Leur candidat Mohamed Morsi est devenu le premier président islamiste et civil d’Egypte en juin 2012, mais il fait face depuis son élection à des vagues de contestation parfois meurtrières. Plusieurs lynchages ont été rapportés ces derniers mois, illustrant la dégradation de l’ordre public après la révolte de début 2011 qui a chassé le président Hosni Moubarak. En mars, des habitants d’un village ont battu et pendu un homme accusé de vol de voiture. Quelques jours plus tôt, deux voleurs présumés avaient été tués par une foule puis exposés au public pendus par les pieds.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/05/04/97001-20130504FILWWW00366-un-ado-de-16-ans-lynche-en-egypte.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :