FLASH
[19:31] Louisville va exploser ce soir. Le Grand Jury a inculpé le policier de 3 chefs d’accusation mineur. Aucune autre inculpation dans la mort de Breonna Taylor  |  La sénatrice Murkowski fait marche arrière et votera pour le siège vacant à la Cour suprême, tuant les espoirs des Démocrates de bloquer le candidat de Trump  |  la ministre des Armées reconnait que les militaires de Creil qui avaient rapatrié les Français de Wuhan le 31 janvier n’ont jamais été testés à leur arrivée en France  |  La sénatrice Kelly Loeffler publie une publicité se qualifiant de « plus conservatrice qu’Attila le Hun ». Son adversaire souligne qu’Attila était polygame et a tué des milliers de chrétiens  |  Une femme poursuit Instagram (propriété de Facebook) pour avoir espionné des utilisateurs par le biais de la caméra iPhone  |  Gucci met en vente des salopettes en denim avec un effet « tache d’herbe » pour 1 400 dollars  |  Libéralisme: Bolsonaro poursuit sa campagne de privatisation au Brésil  |  Fâchée par les liens arabo-israéliens, les Paleostiniens quittent la présidence des sessions de la Ligue arabe  |  La crise en Méditerranée orientale et les liens avec la Turquie domineront les élections présidentielles du mois prochain en Chypre du Nord  |  Pourparlers de réconciliation inter-palestiniens entre le Hamas et le Fatah en Turquie (indice : c’est la 20e fois)  |  Assange pourrait faire une tentative de suicide dans une prison britannique s’il est extradé vers les États-Unis  |  Six blessés par armes à feu à New York malgré l’affirmation selon laquelle la violence armée est en baisse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 7 mai 2013

Pakistan-PTI-1

 The réd en chef – Le candidat du parti islamiste pakistanais PTI, Imran Khan, 60 ans, l’un des prétendants au poste de Premier ministre, a été blessé à la tête et évacué d’urgence aujourd’hui mardi après avoir lourdement chuté lors d’un meeting de campagne à Lahore. Imran Khan est tombé d’un monte-charge supposé le hisser sur le podium. Il a été blessé à la tête et transporté à l’hôpital (voir liens vers vidéos en bas de page).

Imran Khan considère que les groupes islamistes « sont des résistants qui font la guerre aux Américains ». Il estime que la loi sur le blasphème, qui punit de la peine de mort ceux qui profèrent des insultes à l’égard du Prophète, « si elle est appliquée correctement, donne tout le temps nécessaire aux gens pour se défendre. Seul un fou peut injurier le Prophète. Et, s’il est fou, il obtient une remise de peine au tribunal », explique Imran Khan, qui dans sa jeunesse, n’était pas encore intégriste et forniquait à foison, de préférence avec des petites anglaises.

Imran Khan a noué des liens embarrassants avec plusieurs membres de l’armée. C’est le général Hamid Gul, ancien chef de l’ISI, les services de renseignements pakistanais – surnommé le Père des talibans – et Mohammad Ali Durrani, ancien responsable de la section jeune du Jamaat-e-Islami, un des principaux partis islamistes, qui ont poussé Imran Khan à entrer en politique.

C’est donc un extrémiste modéré qui s’est méchamment cassé la figure, voulant haranguer les foules, en se hissant vers le podium, à l’aide d’un monte-charge.

On devrait offrir plus souvent des monte-charges aux islamistes.

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

http://www.emirates247.com/video-imran-khan-falls-off-lift-during-rally-hospitalised-with-head-injuries-2013-05-07-1.505543

http://www.bharatnewschannels.com/abpnewstv-watchonline/imran-khan-falls-off-a-lift-injured-video_8352b63c8.html

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz