FLASH
[11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  |  #Strasbourg : nous publions sur Dreuz.info la première photo du suspect  |  Attentat de #Strasbourg : juste pour se tenir informé, les journalistes ont-ils déjà commencé à parler de « dérangé mental » ?  |  #Strasbourg – info non confirmé : le terroriste devait être interpellé ce matin à son domicile pour homicide  |  #Strasbourg : selon BFM, le nouveau bilan est d’au moins 4 morts  |  Suède, Malmö : Le père d’un garçon de 7 ans a été arrêté pour avoir frappé un cambrioleur qui a mis une arme dans la bouche de l’enfant  |  #Strasbourg : le nouveau bilan ne cesse de s’alourdir : 2 morts, 14 blessés dont 7 graves  |  #Strasbourg: Le terroriste, un Français de souche nord-africaine, est lourdement armé. Il est cerné et retranché par la police à Neudorf, chez un épicier de la rue d’Épinal.  |  #Strasbourg : le terroriste était fiché S, une liste de surveillance. Si c’est comme ça que le gouvernement « surveille », il y a de quoi être effrayé  |  #Strasbourg : le terroriste de 29 ans, né à Strasbourg est d’origine nord-africaine, donc il faut encore plus d’immigration  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 8 mai 2013

27609bfea62b49f246d95ab3e051767d

Monsieur le Député et Cher ami d’Israël,

Je lis sous votre plume que Valérie Hoffenberg vous aurait alerté sur le scandale du Lycée Français de Jérusalem.

Même s’il s’agit d’un lycée, ne restons pas dans la cour de récréation ! La campagne électorale ne repose pas, me semble-t-il, sur qui a dit quoi le premier et à qui !

Je voudrais cependant vous rappeler que c’est uniquement par mon travail d’investigation journalistique que cette affaire est sortie.

Et c’est par amitié que je vous donne ce conseil, cher Claude Goasguen: lisez-vos emails plus souvent ! : car je vous ai alerté par email le 19 avril dernier !

email Sellem Goasguen

En visite en Israël le 22 avril dernier, chez l’Ambassadeur de France en Israël, Madame la ministre des Français de l’étranger Helene Conway-Mouret m’a remercié personnellement pour avoir découvert et dénoncé cette affaire du lycée français de Jérusalem.

H.C. Mouret félicite J.S. Sellem
La ministre Mouret remercie J.S. Sellem

A la suite de la publication dans JSS.News et Dreuz.info, l’UFE puis Madame Hoffenberg ont repris l’information.

Entre-temps, l’association « Les 150 000 Français en Israël » a instruit une plainte au pénal à l’encontre du Consul Général de France à Jérusalem, et à l’encontre du Proviseur.

Je comprends qu’en période électorale, des candidats s’attribuent la paternité de certains évènements, même s’il s’agit du travail d’un autre candidat, pour en tirer un bénéfice électoral. Mais pas vous mon cher député !

C’est donc bien grâce à mon investigation journalistique que cette détestable affaire est sortie et je vous en ai immédiatement informé.

Et comme ce dossier m’a scandalisé, j’avais décidé de ne pas lâcher prise tant que le proviseur ne présenterait pas ses excuses écrites.

Je suis fier aujourd’hui de vous informer, en avant première, mon cher Claude, que grâce à l’association « les 150 000 Français en Israël » et grâce à mes sources, je viens d’obtenir les excuses que le proviseur a présenté au corps professoral du lycée.

Je les publie ci.

[cow_johnson general_width= »560″ general_bgcolor= »#e8e5e2″ general_font= »Courier New » general_fontsize= »12″ general_gradientstyle= »horizontal »]

From : stéphane LE TORTOREC (proviseurlfjeru@yahoo.fr

To: xxxxxxxxxx, xxxxxxxxxx, xxxxxxxxxx, xxxxxxxxxx, xxxxxxxxxx, xxxxxxxxxx, xxxxxxxxxx, xxxxxxxxxx, xxxxxxxxxx, xxxxxxxxxx, xxxxxxxxxx, xxxxxxxxxx, xxxxxxxxxx, xxxxxxxxxx, xxxxxxxxxx,

Chers collègues

J’ai conscience que le message que je vous ai adressé à la veille de Yom Ha Shoah a pu blesser certains d’entre vous.

Comme vous le savez tous je l’espère, il n’entrait aucunement dans mes intentions de faire obstacle au déroulement d’un moment de recueillement en mémoire d’un événement dont la portée est universel et qui concerne chacune et chacun d’entre nous. L’enseignement de la Shoah est partie intégrante des programmes scolaires français qui sont naturellement respectés dans notre établissement ;

Dans un contexte dont nous connaissons la complexité, et compte tenu des spécificités de notre établissement, j’ai cherché d’une manière dont je reconnais la maladresse, à veiller à ce que ce moment de mémoire ne puisse en aucun cas devenir un moment de discorde.

Je prie celles et ceux que ma démarche a pu heurter de bien vouloir accepter mes excuses et forme les vœux que notre communauté éducative retrouve la sérénité qui la caractérise habituellement.

Je pense également qu’il est nécessaire que l’on puisse commémorer les victimes de la Shoah de manière sereine cette année. Je vous propose de respecter une minute de silence lors de la journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation. En France cette manifestation a lieu le dernier dimanche d’avril (28/04) Comme nous sommes fermés, je vous propose de l’anticiper le vendredi 26/04 avec un travail explicatif en classe réalisé soit par les professeurs d’histoire pour le secondaire soit par les professeurs des écoles.

Cordialement

Stéphane LE TORTOREC

[/cow_johnson]

Je considère que la bonne foi du proviseur est établie par les termes de son courrier, je considère que ses excuses présentées aux professeurs vont au delà, et qu’elles s’adressent à chaque israélien.

J’ai recommandé à l’association «les 150 000 Français en Israël », de retirer sa plainte.

Mon Cher Claude, peut-être que Valérie Hoffenberg vous dira que toute cette affaire vient d’elle. Hélas, les faits sont têtus, les dates chronologiques encore plus.

Devant un tel incident, j’aurais tant aimé que tous se rassemblent pour défendre nos valeurs au lieu de chercher à tirer la couverture à soi.

Bien amicalement,

Jonathan-Simon Sellem

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz