FLASH
[23/02/2019] Situation tendue à la frontière du Venezuela et de la Colombie. 3 gardes nationaux ont brisé le blocus avec leurs tanks et fait défection  |  #ActeXV des #giletsjaunes : deux figures iséroises du mouvement interpellées à l’aube – vive la liberté, l’égalité et la fraternité  |  Effet Trump : la stratégie gagnante d’un grand président : Lors de la réunion dans le Bureau oval, les Chinois se sont engagés à acheter 10 millions de tonnes métriques supplémentaires de soja américain  |  L’envoyé du Canada Kelly Knight Craft est nommé ambassadeur des États-Unis à l’ONU par Trump  |  3e mois: Les #Giletsjaunes résistent à Paris, Bordeaux, Rennes, Toulouse, Clermont-Ferrand et ce sont les juifs qui prennent  |  [22/02/2019] Fusillade mortelle à Colomiers, dans la banlieue ouest de Toulouse : 1 mort  |  [21/02/2019] L’administration dépense trop ? Pas grave, qu’ils payent : Île-de-France, nouvelle taxe sur les parkings  |  Excellente nouvelle : le jihadiste français Fabien Clain a été tué mercredi en Syrie  |  Jussie Smollett, l’acteur de Empire et proche d’Obama qui a fabriqué son attaque raciste par des pro-Trump, dort ce soir au poste  |  [20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 8 mai 2013

La mère du jihadiste français Gilles Le Guen, arrêté dimanche dernier par les forces françaises dans la région de Tombouctou (nord), a pris la défense de son fils. Selon elle, il a été « en contact avec des gens qui ont fait des choses répréhensibles mais lui il est bon ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La mère de Gilles Le Guen, le jihadiste français récemment arrêté au Mali, a affirmé jeudi à l’AFP que son fils n’ a pas fait selon elle de « choses répréhensibles ». « Je ne crois qu’il ait fait des choses répréhensibles, il a été en contact avec des gens qui ont fait des chose répréhensibles mais lui il est bon », a-t-elle dit jeudi par téléphone à l’AFP.

Des animaux, des chèvres, des chameaux

Cette femme, habitante de Cherbourg, récemment interrogée par Paris Match sur le parcours et la vie en Afrique de son fils, a affirmé que le fait de voir son fils dans une vidéo dans laquelle il mettait en garde la France contre une intervention au Mali a été pour elle « la grosse surprise ». « Il aimait l’Afrique, il voulait élever des animaux, des chèvres, des chameaux », a-t-elle dit. « Je pense qu’il y a du vrai et du faux là-dedans », a-t-elle ajouté au sujet de l’implication de son fils aux côtés de djihadistes en Afrique.

Association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste

« C’est très difficile à vivre », a ajouté la femme avant de mettre fin à la conversation en raison, a-t-elle dit, de la présence de la police chez elle. Gilles Le Guen a été arrêté dimanche dernier par les forces françaises dans la région de Tombouctou (nord). Le parquet de Paris a ouvert mi-février à son encontre une enquête préliminaire pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, a précisé jeudi à l’AFP une source judiciaire. Selon le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, l’islamiste français a « combattu manifestement » avec les groupes jihadistes au nord du Mali.

Il vivait avec son épouse maghrébine

M. Le Drian a précisé qu’il allait « être transféré aux autorités maliennes, comme le veulent les règles internationales, et il sera sans doute expulsé en France ». Installé au Mali avec sa famille après avoir vécu en Mauritanie, il avait été repéré en septembre 2012 dans les rangs d’Aqmi sur un cliché récupéré par les services secrets français. Un membre de la sécurité malienne avait alors expliqué que le dénommé Abdel Jelil vivait avec son épouse maghrébine et leurs cinq enfants de 3 à 10 ans dans le nord du Mali avant l’arrivée des islamistes et qu’il avait « épousé leurs idées ».

http://www.midilibre.fr/2013/05/02/le-jihadiste-francais-du-mali-defendu-par-sa-mere-je-ne-crois-qu-il-ait-fait-des-choses-reprehensibles%2c689838.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :