FLASH
[18/02/2019] A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 mai 2013

PHOa9a653e0-a06f-11e2-8daa-36d1da3429db-805x453

«Avec nos caméras de surveillance, nous avons repéré un jeune portant le sweat-shirt de la Manif pour tous», rapporte un porte-parole de la préfecture.

Pour les policiers, il s’agit d’un «attroupement interdit». Pour les Français, il s’agit d’un début de reprise en main stalinien de la liberté d’expression, et d’un piétinement par la gauche des valeurs pour lesquelles elle fait semblant de lutter.

«C’est en tout cas ce qu’ils nous ont dit en nous arrêtant, raconte Clothilde, 23 ans, et une centaine de CRS nous ont foncé dessus».

Selon la préfecture, le groupe d’une vingtaine de jeunes bons chic bon genre ont été interpellés car « ils s’approchaient dangereusement de l’Élysée ».

«Ils se sont séparés en deux: un groupe a été bloqué au rond-point des Champs-Élysées, un autre été arrêté avenue Gabriel», indique la préfecture.

Ainsi donc, les dangereux terroristes de la Manif Pour Tous, Clothilde 23 ans vendeuse, Cyprien 23 ans étudiant, Matt 16 ans lycéen, et une vingtaine d’autres individus dangereux, se sont approchés de l’Elysée, ont fait trembler François Hollande et Valérie Trierweiler, mais ont été mis hors de danger de nuire.

Cyprien, l’étudiant de 23 ans, a déjà passé 44 heures en garde à vue après une Manif pour tous il y a trois semaines.

«Dès que je suis sorti du métro, avec trois copains, un RG m’a interpellé: “mais qu’est-ce que vous foutez ici”. Je lui ai répondu que j’allais boire un verre avec des amis ; il ne m’a pas cru».

Avenue Gabriel, raconte-t-il, «dans leur précipitation les flics ont failli embarquer un couple de touristes étrangers, tout simplement parce qu’ils marchaient à côté de nous!»

Fouillés et poussés sans ménagement dans le fourgon, les jeunes – deux d’entre eux sont mineurs – seront conduits dans trois commissariats différents.

Au poste du Châtelet, «l’OPJ m’a dit: “je ne sais pas quoi faire, je ne sais pas pourquoi vous êtres là”», raconte Matt, 16 ans.

Le lycéen et ses amis ont écoupé d’une main courante pour «manifestation interdite». Quant aux autres, après une courte halte aux commissariats des IIIe et XVIe arrondissements, ils seront relâchés après une simple vérification d’identité.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«Depuis quinze jours-trois semaines, il faut savoir qu’il y a régulièrement des actions semblables, se justifie le porte-parole de la préfecture. Avant-hier soir, par exemple, des jeunes ont bloqué la rue de Rivoli pendant 10 minutes. Une quinzaine d’entre eux a été interpellée. Nous, on ne fait que notre boulot: on ne peut pas laisser des jeunes déambuler à 20 mètres de l’Élysée».

Sauf que la rue de Rivoli est presque à 1km de l’Elysée…

«Cela montre l’extrême fébrilité de l’exécutif avant la grande manif du 26 mai, affirment les responsables de la ManifPourTous.

Les 24 jeunes interpellés mercredi soir envisagent de porter plainte pour «arrestations abusives» et «délit de faciès».

Le 1er avril, un groupe de personnes avaient été amenés au poste, et avaient écopé d’une amende pour tenue indécente et organisation d’une manifestation « ludique » parce qu’ils faisaient un pique nique au jardin du Luxembourg – avec le maudit T-Shirt…

PHO2b249fb2-a070-11e2-8daa-36d1da3429db-300x200

Quelle inconscience. Quand on est blanc et qu’on porte un T-shirt Manif Pour Tous, il vaut mieux rester chez soi, ne pas se montrer dans les rues.

Un peu de bon sens : mettez du cirage sur le visage, portez le foulard des terroristes palestiniens, et là, aucune police ne vous arrêtera – ils ont des ordres, et vous pourriez même passer le seuil de l’Elysée avec une escorte.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.lefigaro.fr

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :