Publié par Michel Garroté le 10 mai 2013

armée-colombienne-2

 The réd en chef – La liquidation, mercredi 8 mai dernier, par l’armée colombienne, de Leonidas Zambrano Cardozo, alias « Caliche », chef de la « Colonne Jacobo Arenas » des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (Farc) est un coup dur pour le groupe narcoterroriste.

Les relations étroites de Caliche avec le haut commandement des Farc, y compris le chef suprême, Jorge Torres Victoria, alias « Pablo Catatumbo » et l’appartenance de Caliche à l’État-Major des Farc font que sa mort affecte gravement la stratégie du groupe narcoterroriste.

Avant-hier mercredi, l’opération des militaires colombiens avait commencé dans la cordillère centrale et occidentale, au nord du département de Cauca, dans le sud-ouest. Ce qui avait obligé Caliche à se déplacer vers le sud pour y être enfin abattu, au nord du département de Nariño.

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz