Quantcast
FLASH
[20/08/2019] Irak : Terroristes du Hezbollah éliminés lors d’une attaque de drone israélienne sur un dépôt de missiles iranien  |  Jeffrey #Epstein aurait fait son testament deux jours avant de mourir  |  [19/08/2019] Après l’Argentine, le Paraguay vient de désigner le Hezbollah comme organisation terroriste internationale  |  [18/08/2019] Jack Letts, le ressortissant canado-britannique qui a fui le Royaume-Uni pour rejoindre ISIS, a été dépouillé de sa citoyenneté britannique  |  Hong Kong: 1,7 million de personnes ont participé à la dernière manifestation anti-communiste  |  Étrange silence des médias et groupes LGBT sur cette info: “La police de l’Autorité palestinienne poursuivra les responsables du groupe LGBTQ qui veulent faire une parade et veillera à ce qu’ils soient traduits en justice »  |  Afghanistan : 62 personnes ont été tuées et 180 autres blessées après qu’un terroriste se soit fait explosé dans un mariage à Kaboul  |  Les intercepteurs du Dôme de Fer ont contré des roquettes lancées depuis #Gaza ce soir sur #Israël. En riposte 5 terroristes sont morts  |  Explosion dans la bande nord de Gaza alors que des hélicoptères de Tsahal attaquent des cibles terroristes  |  [16/08/2019] 3 roquettes viennent d’être tirées depuis #Gaza en direction d’#Israël. Heureusement interceptées par le système aérien de défense du Dôme de Fer  |  Les services secrets confirment qu’ils enquêtent activement sur les menaces de « personne et véhicule suspects près de l’ambassade d’Israël de washington »  |  Les députés arabes Démocrates Ilhan Omar et Rachida Tlaib luttent pour la destruction d’Israël, et elles ne comprennent pas pourquoi elles sont interdites d’entrer en #Israël !  |  [15/08/2019] 1 policier poignardé et grièvement blessé par un terroriste musulman près du Mont du Temple. 2 terroristes musulmans abattus. 1 garde islamique du Waqf a reçu une balle dans la jambe alors qu’il tentait d’aider les terroristes à fuir  |  L’autopsie a trouvé des os brisés dans le cou de Jeffrey #Epstein, approfondissant les questions autour de sa mort (Washington Post)  |  [14/08/2019] Dernière minute : 2 gardes auraient falsifié des registres pour dissimuler des erreurs de vérification des cellules dans les heures où Jeffrey #Epstein s’est apparemment suicidé  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 mai 2013

Toutes enceintes du même homme, dix-sept adolescentes retenues dans une «usine à bébés» ont été libérées par la police ce vendredi au Nigeria. Âgées de 14 à 17 ans, elles accouchaient d’enfants destinés à la vente. Une femme soupçonnée d’avoir organisé ce trafic est toujours recherchée.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le «père», âgé de 23 ans, ainsi que le garde qui surveillait la maison sont actuellement en prison. «Agissant d’après des informations, une unité spéciale de la police de l’Etat d’Imo [sud-est] a fait une descente dans la maison illégale à Umuaka, mercredi, et porté secours aux jeunes filles, à différents stades de leur grossesse», a indiqué Joy Elomoko, porte-parole de la police de l’Etat d’Imo. «Elles ont affirmé qu’elles n’étaient nourries qu’une seule fois par jour et n’étaient pas autorisées à quitter la maison», a-t-elle ajouté.

Une pratique courante

Les voisins prenaient l’endroit pour un orphelinat ou un refuge pour femmes enceintes qu’ils appelaient «Maison Ahamefula de bébés sans mères». Onze enfants en bas âge y ont également été découverts.

Dans un rapport sur le trafic d’êtres humains publié le mois dernier, l’Union européenne a classé le Nigeria comme le pays où ce fléau est le plus répandu. Les «usines à bébés» y sont courantes. En mai 2011 par exemple, dans l’Etat d’Abia (sud-est), la police a libéré 32 jeunes filles enceintes qui ont indiqué qu’on leur avait offert entre 25 000 et 30 000 naira (environ 147 euros) selon le sexe de leur bébé.

A ce stade, la police ne sait pas encore si les 17 jeunes femmes d’Umuaka ont été enfermées de force. En octobre 2011, un autre groupe de 17 filles a été découvert en dans l’Etat d’Anambra (sud).

L’Unesco a classé le trafic d’êtres humains en troisième place des crimes commis au Nigeria, après la corruption et le trafic de drogue.

http://www.leparisien.fr/international/nigeria-dix-sept-adolescentes-d-une-usine-a-bebes-liberees-par-la-police-10-05-2013-2793413.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz