Publié par Albert Bertold le 11 mai 2013

imgres-1

La brigade financière aurait ouvert une enquête sur les dépenses indûment réclamées de trois sénateurs.

Des sources ont affirmé que les enquêteurs s’intéressent aux cas de trois sénateurs depuis des mois.

Ils ont réclamé les rapports de vérification faits par la firme Deloitte, dont les conclusions ont été déposées jeudi. Le B.R.D.A. croit qu’il est possible que des lois aient été violées et estime qu’une enquête criminelle pourrait être nécessaire.

Selon une source, le service de police devrait demander au Sénat de lui remettre tous les documents relatifs aux réclamations de dépenses des sénateurs suspectés.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le Comité permanent des budgets et de l’administration demande également aux trois sénateurs de rembourser les dépenses réclamées indûment. Les trois hommes ont déclaré leurs résidences comme étant secondaire (ce qui leur donne droit à des allocations d’environ 40 000 $ par année) alors qu’il s’agissait en fait de leurs résidences principales.

Oui, 40 000 dollars et non euros. Car cela se passe au Canada et non en France… En France, on a le droit de rêver, certains sont plus intouchables que d’autres.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz