Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 mai 2013

title

Hier soir vers 20 heures à Avignon, le père Grégoire (à gauche) de la communauté de Saint-Jean a été agressé « en pleine rue, par quatre voyous d’origine nord-africaine. Tabassage en règle, fracture du nez, perte de connaissance, nuit à l’hôpital » a expliqué Michel Janva.

Le religieux, qui était en habit, a été trouvé inconscient sur le sol.

Ce mardi matin vers 11 heures, monseigneur Cattenoz, archevêque d’Avignon a tenu une conférence de presse en tapant du poing sur la table. Dénonçant l’insécurité dans le quartier Saint-Ruf et la multiplication des vols et menaces envers les membres de la communauté.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Fin avril, une paire d’homosexuels avait été agressée à Nice à la sortie d’une discothèque, une attaque dégueulasse, que toutes les plumes de la caste journalistique très prompte à dénoncer le climat homophobe a condamné.

Il faut déduire en revanche que tabasser un moine est largement moins grave, car ces grands humanistes ne se sont pas même fatigués à rapporter l’agression christianophobe – les Français, heureusement, ont Dreuz.info pour se tenir informés. 

Nous constatons un peu plus chaque jour que les chroniqueurs ne cherchent plus à sauver les apparences de la neutralité et de l’éthique journalistique : l’humiliation quotidienne infligée par internet leur retire tout espoir de retrouver un peu de la confiance du public. En fait, ils se noient et sauvent les apparences…

Nos vœux de bon rétablissement vont au père Grégoire.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.ledauphine.com/vaucluse/2013/05/14/avignon-un-cure-frappe-dans-la-cour-du-centre-paroissial

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz