FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 mai 2013

ltHorrorRememberedFilm

En ce jour-fatidique là (15 mai 1974), je me trouvais à New-York au Waldorf Astoria Hotel, pour assister à une conférence nationale sur l’éducation. A peine arrivé, j’ai été happé par la terrible nouvelle qui m’a gardé confiné dans la chambre à l’affût de tout développement, état des massacres, etc… De là, j’ai quitté New-York pour Ottawa ou je résidais alors avec ce poème que je relis chaque année à la date-anniversaire avec la ferveur d’un « kadish », en souvenir de ces jeunes vies fauchées par la barbarie à visage humain. Nous n’oublierons jamais!…

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

MA’ALOT

Ils étaient quatre-vingt-cinq à Ma’alot

Quatre-vingt-cinq enfants d’Israël

Qui couraient, libres, heureux, innocents

A travers tes rues et tes routes, Ma’alot

– – Combien sont-ils encore à présent?

Ils dormaient

Repus de printemps, d’idéal et de beauté

Ils dormaient

Les paupières alourdies de rêves riches en lendemains radieux

Ils dormaient

– – Mais combien verront encore un matin?

15 mai 1974

A l’heure de ta vingt-sixième Aube,

Israël ressuscité,

Quel vertige, soudain, les saisit

Dans le cauchemar d’un trépas différé

– – Ô ces mitraillettes braquées sur vos jeunes années!…

Rêves, jeunesse, innocence, piétinés, fracassés

Vous regardez, hagards

Des yeux venus d’aussi loin que la Haine

Plus dure que le métal des armes qui vous promettent la Mort.

Vous n’êtes plus Chochana, Arié, Ilana ou Daniel

Avraham, Rahel, Sara, Yaacov ou Chmouel

Mais marchandise humaine, mes frères…

– – Des OTAGES, disent-ils.

Je n’oublierai jamais vos pauvres vies traquées

Corps tordus, déchirés, sous les rafales assassines

Je n’oublierai jamais vos yeux qui se figent

Dans l’ultime élan d’une prière pathétique : « POURQUOI? »

Pourquoi Kichinev? Dachau? Treblinka et Auschwitz?

Lod? Athènes? Kiryath-Chemona et Munich?

Pourquoi MA’ALOT?

Nous n’avons rien oublié, ô ma mémoire affligée

– – Train d’enfer

Tu poursuis inexorablement ta route ensanglantée

Ne t’arrêteras-tu jamais?

Jamais le peuple d’Israël ne connaîtra donc la Paix?

© Henri Acoca, New-York – 15 / 05 / 1974

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :