FLASH
[13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 mai 2013

ltHorrorRememberedFilm

En ce jour-fatidique là (15 mai 1974), je me trouvais à New-York au Waldorf Astoria Hotel, pour assister à une conférence nationale sur l’éducation. A peine arrivé, j’ai été happé par la terrible nouvelle qui m’a gardé confiné dans la chambre à l’affût de tout développement, état des massacres, etc… De là, j’ai quitté New-York pour Ottawa ou je résidais alors avec ce poème que je relis chaque année à la date-anniversaire avec la ferveur d’un « kadish », en souvenir de ces jeunes vies fauchées par la barbarie à visage humain. Nous n’oublierons jamais!…

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

MA’ALOT

Ils étaient quatre-vingt-cinq à Ma’alot

Quatre-vingt-cinq enfants d’Israël

Qui couraient, libres, heureux, innocents

A travers tes rues et tes routes, Ma’alot

– – Combien sont-ils encore à présent?

Ils dormaient

Repus de printemps, d’idéal et de beauté

Ils dormaient

Les paupières alourdies de rêves riches en lendemains radieux

Ils dormaient

– – Mais combien verront encore un matin?

15 mai 1974

A l’heure de ta vingt-sixième Aube,

Israël ressuscité,

Quel vertige, soudain, les saisit

Dans le cauchemar d’un trépas différé

– – Ô ces mitraillettes braquées sur vos jeunes années!…

Rêves, jeunesse, innocence, piétinés, fracassés

Vous regardez, hagards

Des yeux venus d’aussi loin que la Haine

Plus dure que le métal des armes qui vous promettent la Mort.

Vous n’êtes plus Chochana, Arié, Ilana ou Daniel

Avraham, Rahel, Sara, Yaacov ou Chmouel

Mais marchandise humaine, mes frères…

– – Des OTAGES, disent-ils.

Je n’oublierai jamais vos pauvres vies traquées

Corps tordus, déchirés, sous les rafales assassines

Je n’oublierai jamais vos yeux qui se figent

Dans l’ultime élan d’une prière pathétique : « POURQUOI? »

Pourquoi Kichinev? Dachau? Treblinka et Auschwitz?

Lod? Athènes? Kiryath-Chemona et Munich?

Pourquoi MA’ALOT?

Nous n’avons rien oublié, ô ma mémoire affligée

– – Train d’enfer

Tu poursuis inexorablement ta route ensanglantée

Ne t’arrêteras-tu jamais?

Jamais le peuple d’Israël ne connaîtra donc la Paix?

© Henri Acoca, New-York – 15 / 05 / 1974

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz