FLASH
[04:51] Les terroristes musulmans continuent de tenter d’assassiner des Juifs : 3 blessés lors d’une attaque à jets de pierres  |  L’Association nationale des organisations de la police (NAPO) soutient la réélection du président Trump  |  Le président brésilien Bolsonaro testé à nouveau positif au #coronavirus  |  Trump signe un décret pour tenir la Chine responsable de ses actions contre Hong Kong  |  Un porteur du coronavirus contagieux était présent à une manifestation de gauche à Tel-Aviv  |  Ohio : Un professeur arrêté alors qu’il tentait de fuir vers la Chine avec des ordinateurs portables et des clés USB volés  |  L’Inde renvoie 375 millions de personnes en quarantaine alors que le pays connaît un pic record de 29 429 nouveaux cas de coronavirus  |  La Tunisie condamne une femme à six mois de prison pour une blague coranique sur Facebook  |  Un haut commandant américain met en garde le Hezbollah contre les graves conséquences d’une attaque contre Israël  |  La Turquie s’engage à soutenir l’Azerbaïdjan dans son conflit contre l’Arménie  |  6 Arabes de Judée qui ont dit à la télé vouloir devenir israéliens ont été détenus par la sécurité de l’Autorité Palestinienne  |  Un allié de Netanyahu dit que les Etats-Unis ne sont pas favorables à l’annexion de la Judée Samarie en ce moment  |  Le Parlement libyen donne le feu vert à l’Egypte pour intervenir dans sa guerre civile  |  Un violeur d’enfant arrêté lors d’une émeute d’Antifa dans l’État de Washington  |  Les extrémistes d’Antifa et BLM ont attaqué le bâtiment du syndicat de la police du Portland les 13 et 14 juillet  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 14 mai 2013

« Nous avons un devoir de neutralité et le personnel doit aussi faire preuve de civilité »

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Un Belge converti à l’islam, employé à la Ville de Bruxelles, a été licencié parce qu’il a refusé de serrer la main de son échevine de tutelle, Karine Lalieux (PS), révèlent lundi les journaux de Sudpresse et Le Soir.

L’échevin en charge du personnel communal, Philippe Close (PS), a expliqué que l’ex-employé des musées de Bruxelles a refusé de serrer la main de Karine Lalieux « prétextant que sa religion lui interdisait de toucher des femmes ».

L’homme a dès lors été convoqué, une enquête a été menée et l’employé a répété qu’il continuerait à agir de la sortie, précise l’échevin.

« Au sein de l’administration de la Ville, nous avons un devoir de neutralité et le personnel doit aussi faire preuve de civilité », poursuit-il, ajoutant que « dans ces conditions, nous avons estimé que sa collaboration avec la Ville de Bruxelles ne pouvait plus continuer ».

Le conseil communal de la Ville a dès lors décidé, à huis clos, le 29 avril dernier, de le licencier.

Le directeur-adjoint du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme, interrogé par les quotidiens, estime que la Ville de Bruxelles a pris la bonne décision.

Un cas similaire à Ixelles

À Ixelles aussi, un employé communal musulman, a refusé de serrer la main de son échevine de tutelle, sous prétexte qu’elle est une femme, nous apprend la Dernière Heure. Le 19 février dernier, Viviane Teitelbaum (MR), échevine de la Propreté Publique, visite ses services de la Propreté. “Alors qu’elle saluait son personnel, une personne d’origine maghrébine a refusé de lui serrer la main. Il est resté calme et poli mais il a affirmé que sa culture et sa religion ne lui permettait pas de toucher des femmes”, précise Willy Decourty (PS), bourgmestre en charge du personnel. Une affirmation qu’il a répété par deux fois.

Suite à cet incident l’échevine a demandé un rapport et le balayeur communal, un agent nommé, a été entendu par le secrétaire communal. Il sera prochainement auditionné avec son avocat devant le collège des bourgmestres et échevins pour décider s’il y a lieu de le sanctionner. Si la sanction est grave, elle devra être validée par le conseil communal. Les sanctions peuvent aller du blâme au licenciement en passant par l’avertissement.

http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/815242/un-fonctionnaire-musulman-licencie-pour-son-extremisme.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz