FLASH
[18/10/2017] Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 15 mai 2013

burqa460x276

Le journal l’Alsace rapporte une bien intéressante affaire de réseau salafiste activement engagé dans la perversion des mineures.

Une adolescente mulhousienne de 15 ans, convertie à l’islam par téléphone dans le dogme salafiste, avait rejoint, à Valence, un homme avec lequel elle s’était mariée, également par téléphone.

La police judiciaire a mené, en dix jours, une enquête très discrète. Les ministères de l’Intérieur et de la Justice, qui en ont été informés, ont demandé aux enquêteurs d’agir vite et avec beaucoup de prudence.

Lundi 6 mai, Mulhouse. Disparition inquiétante d’une adolescente de 15 ans, scolarisée, qui a fugué du domicile de son père. Ce dernier explique qu’il a cherché sa fille chez son ex-femme la veille. Il explique aussi que sa fille s’est mise à revêtir une burqa, alors qu’elle n’est pas musulmane et que ses parents sont chrétiens.

En fait, l’ado s’est convertie en cachette à l’islam.

Trois autres mineures de son entourage, qui n’étaient pas musulmanes, sont dans le même cas: converties par téléphone, via Facebook.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

A 15 ans, la « convertie » en est déjà à son second mariage. Après un soi-disant premier mariage avec un autre converti, elle aurait été répudiée et se serait mariée avec un autre individu, âgé de 28 ans et également converti, vivant à Valence.

Cet homme, qui a effectué un voyage au Yémen où il s’est marié une première fois, a rencontré la jeune fille via un autre individu, originaire de Moulins-sur-Allier, qui surfe sur les réseaux sociaux pour trouver des jeunes femmes converties désireuses de se marier. Une activité lucrative : un mariage de ce type pourrait se négocier jusqu’à 7 000 €. L’enquête n’a pas établi pour le moment si le mari avait payé pour se marier avec la jeune Mulhousienne.

Les enquêteurs de la police judiciaire ont remonté ce réseau et retrouvé la trace des amies de l’adolescente qui ont toutes été entendues, et se sont retranchées derrière leurs convictions salafistes.

Les trois jeunes filles, âgées de 17, 18 et 19 ans, ainsi que le jeune homme ont été déférés au parquet de Mulhouse, avant d’être présentés à un juge d’instruction qui les a mis en examen pour soustraction de mineur. Les deux plus jeunes ont été placées sous contrôle judiciaire.

Quant à l’adolescente de 15 ans, elle a été retrouvée à Valence, où elle avait rejoint son mari, grâce à une coopération entre la police judiciaire de Mulhouse et celle de Lyon. Elle a été localisée dans le quartier de Valence où deux des agresseurs du policier grièvement blessé à Kingersheim, dans la nuit du 15 au 16 septembre 2012 avaient été arrêtés. Les policiers s’interrogent sur cette coïncidence.

L’affaire ne s’arrête pas là. Trois autres personnes, dont le pseudo-mari, ont été interpellées. Lundi, deux d’entre elles ont été présentées au juge d’instruction mulhousien en charge de l’enquête avant d’être mises en détention provisoire

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info et source citée :

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2013/05/15/convertie-a-l-islam-et-mariee-par-telephone

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz