Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 mai 2013

quabbin res

La police du Massachusetts a arrêté sept étudiants étrangers qui ont pénétré une zone interdite pour s’approcher du réservoir d’eau de la ville de Boston et environ, la nuit dernière.

La ville est toujours sous le choc de l’attaque terroriste islamiste du 15 avril, pendant le marathon, et la nouvelle que deux femmes et cinq hommes d’Arabie Saoudite, du Pakistan et de Singapore, ont été surpris, en pleine nuit, autour du réservoir Quabbin inquiète la population.

“Par précaution, des échantillons pour tester la qualité de l’eau ont été analysés, et rien d’anormal n’a été décelé », a déclaré Ria Convery, du service des eaux du Massachusetts au Boston Herald. « Nous n’avons trouvé aucun problème de qualité de l’eau au réservoir Quabbin après l’incident. »

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’incident s’est produit après minuit, mardi 14 mai, quand une voiture qui patrouille le réservoir a repéré deux voitures garées près d’une entrée du réservoir. La police a alors trouvé un groupe de sept personnes, cinq hommes et deux femmes, qui revenaient du réservoir. Quand la police leur a demandé pourquoi ils avaient pénétré dans une zone interdite, ils ont répondu qu’ils faisaient partie d’un groupe d’ingénieurs chimistes qui portaient un intérêt éducatif au réservoir.

“Nous n’avons trouvé aucune preuve qu’ils aient commis un délité à part avoir pénétré dans une zone interdite,” a déclaré le porte parole de la police du Massachusetts, David Procopio à FoxNews.com.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Source : http://www.foxnews.com//boston-area-reservoir-tested-after-group-seven-found-trespassing

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz