Publié par Jean-Patrick Grumberg le 17 mai 2013

6981368524491

C’est surréaliste : sur RMC dans les Grandes gueules, Gilles-William Goldnadel doit hausser le ton pour empêcher les autres invités de nier ce qu’ils ont tous vus, à savoir que les voyous du Trocadéro étaient des jeunes issus de l’immigration venus pour casser et piller autant qu’ils pouvaient.

Il faut vraiment que les médias soient bien malades pour, non pas mépriser la réalité car c’est une des marques de fabrique de la gauche, mais pour ne pas comprendre qu’internet a pris le pouvoir, celui d’exposer leur vice et amocher le crédit sans lequel ils ne peuvent pas faire avaler des couleuvres au public.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Voici une autre vidéo, assez crue, et qui confirme ce que tout le monde a vu – sauf les médias qui ont le culot de se demander qui sont les casseurs…

[jwplayer mediaid= »47035″]

Cette vidéo me rappelle cette anecdote venant d’URSS.

Un monsieur va chez le docteur, car il se plaint de problèmes avec ses yeux. Le docteur l’examine et ne trouve rien. Que ressentez-vous lui demande le docteur ? Le patient répond : « et bien voilà docteur, lorsque j’écoute les journalistes à la radio, je les entends raconter des choses très différentes de ce que je vois, aussi je pense que mes yeux ont un problème…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz