FLASH
[19:31] Louisville va exploser ce soir. Le Grand Jury a inculpé le policier de 3 chefs d’accusation mineur. Aucune autre inculpation dans la mort de Breonna Taylor  |  La sénatrice Murkowski fait marche arrière et votera pour le siège vacant à la Cour suprême, tuant les espoirs des Démocrates de bloquer le candidat de Trump  |  la ministre des Armées reconnait que les militaires de Creil qui avaient rapatrié les Français de Wuhan le 31 janvier n’ont jamais été testés à leur arrivée en France  |  La sénatrice Kelly Loeffler publie une publicité se qualifiant de « plus conservatrice qu’Attila le Hun ». Son adversaire souligne qu’Attila était polygame et a tué des milliers de chrétiens  |  Une femme poursuit Instagram (propriété de Facebook) pour avoir espionné des utilisateurs par le biais de la caméra iPhone  |  Gucci met en vente des salopettes en denim avec un effet « tache d’herbe » pour 1 400 dollars  |  Libéralisme: Bolsonaro poursuit sa campagne de privatisation au Brésil  |  Fâchée par les liens arabo-israéliens, les Paleostiniens quittent la présidence des sessions de la Ligue arabe  |  La crise en Méditerranée orientale et les liens avec la Turquie domineront les élections présidentielles du mois prochain en Chypre du Nord  |  Pourparlers de réconciliation inter-palestiniens entre le Hamas et le Fatah en Turquie (indice : c’est la 20e fois)  |  Assange pourrait faire une tentative de suicide dans une prison britannique s’il est extradé vers les États-Unis  |  Six blessés par armes à feu à New York malgré l’affirmation selon laquelle la violence armée est en baisse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 mai 2013

Cinq Yéménites, condamnés pour vols et meurtre, ont été décapités et crucifiés mardi à Jizane, dans le sud-ouest de l’Arabie saoudite.

Cinq Yéménites, condamnés pour vols et meurtre, ont été décapités et exposés au public mardi à Jizane, dans le sud-ouest de l’Arabie saoudite, a rapporté l’agence officielle Spa. Un témoin, qui a vu les corps exposés, a indiqué à l’AFP que l’exécution avait eu lieu sur une place devant le campus de l’Université.

Les cinq hommes avaient commis une série de vols dans le pays et assassiné un Saoudien en l’étouffant, selon l’agence qui cite un communiqué du ministère de l’Intérieur.
46 éxécutés en Arabie Saoudite depuis le début de l’année

L’exécution des cinq hommes, dont trois frères, porte à 46 le nombre d’exécutions en Arabie saoudite depuis le début de l’année, selon un décompte de l’AFP à partir de communiqués du ministère saoudien de l’Intérieur.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Une photo postée sur les réseaux sociaux montre les cinq corps suspendus à un câble soutenu par deux grues. Ce document ne permet pas de montrer de façon claire si les cinq personnes ont été décapitées ou exécutées par balles.
Interprétation rigoureuse de la Charia

Le 13 mars, les autorités saoudiennes avaient exécuté sept jeunes hommes condamnés à mort pour vol à main armée, ignorant les appels pressants de défenseurs des droits de l’Homme à les épargner. Ces jeunes Saoudiens ont été fusillés alors que la plupart des condamnés à mort sont décapités en Arabie saoudite, royaume ultra-conservateur qui applique une interprétation extrêmement rigoureuse de la Charia.

En 2012, 76 personnes avaient été décapitées dans le royaume, faisant de l’Arabie l’un des rares pays au monde à exécuter autant de condamnés à mort. Le viol, le meurtre, l’apostasie, le vol à main armée et le trafic de drogue sont passibles de la peine capitale en Arabie saoudite.
http://www.rtl.fr/actualites/info/international/article/arabie-saoudite-5-yemenites-decapites-et-exposes-au-public-7761561443?estat_svc=s%3D207070198520%26svc_mode%3DP%26svc_campaign%3DOutbrain

Merci à Thot Har Meggido

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz