FLASH
[24/11/2017] Egypte : nouveau bilan de l’attentat contre la mosquée Al-Rawda du Sinaï : 235 morts  |  L’auteur des tags Juif à Marseille est un juif. Taré ! Cela ne réduit hélas pas la haine anti juive ds militants islamistes  |  Egypte: attentat mosquée du Sinaï nouveau bilan 184 morts , 180 blessés – belle opération de paix et tolérance  |  La manifestation de Génération Identitaire interdite samedi à Paris, mais celles des islamistes qui hurlent mort aux juifs sont autorisées  |  Religion d’amour : Egypte – au moins 50 morts, des dizaines de blessés dans une attaque contre une mosquée dans le nord du Sinaï  |  Un policier a été condamné à 6 mois ferme pour avoir donné une gifle à un migrant  |  L’Iran interdit les lunettes de soleil et le vernis à ongle aux femmes, considérés comme ‘érotique’  |  [23/11/2017] Ce n’est pas un gag (hélas) : le groupe EELV à la mairie de paris veut rebaptiser la journée du patrimoine en journée du matrimoine  |  Les forces irakiennes lancent l’opération finale pour nettoyer les dernières bases d’Isis dans le désert  |  [22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 mai 2013
london2-popup
Le suspect, nigérian musulman, machette à la main

Mise à jour 16h29 – les deux suspects étaient connus de la police et des services de sécurité.

A Londres un militaire qui marchait dans la rue a été décapité – c’est la marque de fabrique de l’islam – par deux musulmans, probablement nigérians d’origine.

“James, un témoin, a déclaré que sa femme et lui ont vu deux noirs attaquer un jeune homme d’environ 20 ans qui portait un T-Shirt « Help for Heroes » (de l’aide pour les héros – une œuvre de charité pour les soldats) avec des couteaux de cuisine comme si c’était “un morceau de viande”.

“Ils ont découpé le pauvre garçon, littéralement,” a ajouté à James à la radio LBC, ajoutant qu’un groupe de femmes ont tenté de protéger le soldat.

“Ils l’ont découpé, tailladé. Ces deux noirs étaient fous. C’était des animaux. Ils l’ont ensuite trainé du trottoir pour le jeter au milieu de la rue et ils ont laissé son corps ici.”!

Traduction : [tout le début où le terroriste parle d’Allah et des musulmans est comme par hasard couvert par la voix du reporter] «Nous jurons par Allah tout puissant que nous n’arrêterons jamais de vous combattre. Les seules raisons pour lesquelles nous avons fait ceci, c’est parce que des musulmans meurent chaque jour.  Ce soldat britannique, c’est oeil pour oeil, dent pour dent. Je regrette que des femmes aient vu cela aujourd’hui, mais dans nos pays les femmes doivent voir la même chose,” explique l’un des deux terroristes sur la vidéo. “Vous ne serez jamais en sécurité. Débarrassez-vous de vos gouvernements ! Ils ne s’intéressent pas à votre sort.” Puis il a expliqué que son attaque était motivée par « ce qui se passe dans nos propres pays »

L’attaque terroriste s’est produite hier mercredi 22 mai. Le soldat qui marchait près d’une base militaire la « Royal Artillery » dans le sud de Londres a été arrêté par une voiture qui a heurté un pilier téléphonique après être monté sur le trottoir, causant des dégâts à la voiture.

Deux noirs – on sait maintenant qu’il s’agit de deux musulmans et l’un deux se nomme Michael Adebolajo – sont sortis d’une Vauxhall armés de machettes, et ont sauvagement poignardé puis décapité le militaire, en pleine rue, aux cris de Allahu Akbar.

Des parents et enfants d’une école primaire voisine ont été témoins bien involontaires de la scène.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Après leur crime, l’un des deux hommes (vidéo ci dessus) est resté sur place et a commencé à parler aux passants pour leur expliquer ce qu’ils ont fait et les menacer : « Vous et vos enfants serez les prochains, » et « la seule raison pour laquelle nous avons tué cet homme aujourd’hui c’est parce que les musulmans meurent chaque jour tués par des soldats britanniques. »

Une policière a tiré et blessé les deux terroristes alors qu’ils couraient vers un autre groupe de policier.

Selon la BBC, les terroristes n’appartiennent pas au groupe terroriste Boko Haram du Nigéria qui est affilié à Al Qaïda.

Les organisation de musulmans britanniques ont rapidement condamné l’attaque en affirmant que « rien ne justifie ce meurtre » afin de protéger la réputation des musulmans avant tout.

Les organisation de musulmans britanniques et d’autres pays sont toujours rapides à condamner les attaques terroristes.

En revanche, elles ne font absolument rien pour éduquer leurs jeunes afin qu’ils ne deviennent pas à leur tour les prochains terroristes.

La Grande Bretagne a eu à souffrir plus que les autres pays européens des attaques terroristes de l’islam. Plus la Grande Bretagne se soumet à l’islam, plus elle sera victime. Cameron a d’ailleurs prononcé un discours islamophobe au sens premier du terme : de peur.

Suite à cette boucherie comme nous en avons vu des dizaines venant de Syrie, du Gaza, du Yemen, d’Irak, de Libye, d’Egypte et d’autres pays musulmans, des membres de la Ligue de défense anglaise, ont attaqué des mosquées et se sont opposé à la police pendant une heure.

En réponse Farooq Murad, du conseil musulman de Grande Bretagne, s’est dit très inquiet de la manifestation de EDL. La manifestation l’inquiète, mais pas la décapitation du soldat…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz