Quantcast
FLASH
[22/04/2019] Qui en doutait ? Les attentats au Sri Lanka revendiqués par un mouvement local de la religion de paix d’amour et de tolérance, le National Thowheeth Jama’ath (NTJ)  |  Effet Trump : Le secrétaire d’État Mike Pompeo annoncera qu’à compter du 2 mai, le département d’État n’accordera plus de dispense de sanctions à aucun pays qui importe actuellement du pétrole iranien  |  [21/04/2019] L’acteur juif Zelinskiy vient de remporter haut la main les élections présidentielles en Ukraine  |  Des écoles de Barcelone retirent 200 livres jugés sexistes de leurs bibliothèques : dont le petit chaperon rouge et la belle au bois dormant.. Les ayatollahs de la bien-pensance nous étouffent  |  Attentats Sri Lanka mise à jour : 200 morts, 525 blessés, 8 bombes  |  Le bilan provisoire des attentats du Sri Lanka se monte à 130 morts, et plus de 460 blessés  |  [18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  |  Incendie de Notre-Dame : la mairie de Paris débloque 50 millions d’euros pour la reconstruction. N’est ce pas formidable que la mairie ait autant d’argent bloqué !  |  Ca a du bon d’avoir des riches. Un milliardaire français offre 100 millions pour réparer Notre Dame  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 mai 2013
Image d'archive
Image d’archive

Communiqué de l’English Defense League :

Les terribles événements de Woolwich étaient un rappel de quelque chose que très peu sont prêts à accepter: nous sommes en guerre.

Malgré ce que les extrémistes islamiques peuvent prétendre, cette guerre n’est pas menée contre tous les musulmans.

Malgré ce qu’ils peuvent ressentir à propos de la politique étrangère britannique, ou de ce qu’ils perçoivent comme une injustice contre les peuples musulmans à travers le monde, la plupart des musulmans britanniques acceptent cette réalité.

Mais pas tous. Ils voient l’oppression là où il n’y en a pas, et ils ne répondent pas avec la raison ou des arguments, mais avec violence.

« Pourquoi » est une question dangereuse, mais c’est celle que nous devons poser.

Et là où nous trouverons une faute, nous devrons émettre des critiques.

Nous devons critiquer l’incapacité de la communauté musulmane à faire face aux extrémistes en son sein.

Nous devons critiquer le communautarisme et l’isolationnisme de certains membres de la communauté musulmane.

Et nous devons continuer à faire campagne en faveur de réformes et contre la propagation de l’extrémisme.

C’est autant une guerre contre les musulmans qu’une critique de la politique du gouvernement qui attaque la démocratie.

Il n’est pas toujours facile de désigner «l’ennemi», mais quel que soit celui contre qui nous nous battons, une chose est certaine : on ne peut pas y échapper.

Le soldat qui a été si sauvagement tué n’a pas demandé à être impliqué dans cette guerre.

Comme la grande majorité des hommes et des femmes qui composent nos courageuses forces armées, il était motivé par un sens du devoir et la nécessité d’aider à défendre son pays et son peuple.

Les actions de son meurtrier ne sont pas comparables.

Il n’a pas agi dans la défense de l’islam, parce que ce n’est pas l’islam qui est attaqué.

George Bush a fait la guerre contre le terrorisme, David Cameron parle d’ «islamistes extrémismes » et nos journaux font tout leur possible pour éviter d’utiliser le mot qui commence par la lettre i.

Non seulement nous ne sommes pas en guerre contre l’Islam, mais nos politiciens et nos médias font tout ce qu’ils peuvent pour faire comprendre qu’ils ne veulent pas la guerre contre l’islam.

Malheureusement, rien de cela ne change la triste réalité que beaucoup de disciples de l’Islam sont en guerre contre nous.

En fait, l’islam est en guerre contre ses voisins depuis sa création.

Le Coran lui-même nous explique comment Mohammed massacrait ceux qui étaient sur son chemin.

C’est pourquoi ça n’a aucun sens de blâmer la politique du gouvernement, la culture occidentale, ou même des groupes anti-extrémistes comme l’EDL [English Defense League], pour expliquer l’extrémisme islamique.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Pourtant, dans les prochains jours, c’est exactement ce que nous lirons dans les journaux.

Certains aiment à croire que si les « bonnes personnes » étaient au pouvoir, l’extrémisme islamique disparaîtrait.

Certains prétendent que d’être soldat vous met dans la ligne de feu, que vous soyez en uniforme ou non.

Et certains pensent qu’une campagne contre l’extrémisme islamique va aggraver les choses.

Ils ont tout faux.

Les victimes méritent la vérité.

Nous n’avons pas envie de l’admettre, nous ne voulons pas que ce soit vrai – et c’est tout à fait compréhensible.

En fait, c’est ce qui nous distingue des fanatiques : ceux qui pensent que leur religion leur demande de tuer, d’opprimer et de terroriser.

Mais cela ne change rien au fait : nous sommes en guerre.

Nous devons sévir contre les prédicateurs extrémistes et les mosquées qui continuent de les accueillir.

Nous devons expulser les extrémistes de nos rues et de notre pays.

Tout simplement, nous devons arracher le cancer que représente l’extrémisme islamique.

C’est une guerre pour la défense de notre culture, de nos droits, de notre liberté et de notre pays.

Il est temps que notre gouvernement agisse dans ce sens.

Nos pensées et nos prières sont avec la famille [du soldat tué].

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci à North Wrecker

http://englishdefenceleague.org/edl-news-2/1917-woolwich-we-are-at-war

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :