Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 mai 2013

2013-03-25T120151Z_2_CBRE92O0TB000_RTROPTP_2_MYANMAR-UNREST-MEIKHTILA

Un an de violences dans l’État de Rakhine entre bouddhistes et musulmans. Des émeutes de bouddistes excédés, armés de machettes, ont fait des centaines de morts et fait fuir plus de 100 000 musulmans.

Les demandes des musulmans – est-il besoin de développer ? – ont provoqué un rejet massif de la population, et des campagnes contre les communautés musulmanes dans tout le pays.

«La croissance de la population des musulmans Rohingyas est de dix fois supérieure à celle des bouddhistes Rakhines. La surpopulation est l’une des causes des tensions actuelles», a dit Win Myaing.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

En réponse, une décision politique a été prise qui prévoit :

La limite de deux enfants par famille musulmane dans les villages de Buthidaung et de Maundaw, peuplés à 95% de musulmans,

L’interdiction de la polygamie,

Le doublement du nombre d’agents de sécurité dans la région.

La mesure ne sera pas implantée pour l’instant dans les autres régions de l’État de Rakhine, car le nombre de musulmans est plus faible.

On ne connait pas encore quelle méthode sera adoptée pour appliquer cette politique familiale.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.nytimes.com/2013/05/26/world/asia/a-region-in-myanmar-limits-births-of-muslims.html

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz