FLASH
[23/09/2017] Dans son discours en Alabama, Trump dit littéralement : « virez moi ces footballeurs fils de putes qui refusent d’honorer notre drapeau »  |  Algérie : le gouvernement interdit le voile intégral à l’école  |  Chelles : un membre du gang des barbares retourne déjà en prison  |  [22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  |  [21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  |  [20/09/2017] Vicieux, Mélenchon l’homme du peuple voyage en Business quand ses collègues sont en éco  |  Attentat de Londres : 2 nouvelles arrestations, 4 musulmans sont actuellement interrogés  |  Vicieux, quand Obama était président, il a beaucoup critiqué Wall Street. Maintenant il y fait des conférences payées 400 000$  |  Tremblement de terre au Mexique : 160 morts  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 27 mai 2013

Francois Hollande, Socialist Party candidate for the 2012 French presidential election, attends a meeting at his campaign headquarters in Paris

 The réd en chef –- François Hollande condamne, aujourd’hui, lundi 27 mai 2013, les slogans appelant à la résistance à un Etat fasciste utilisés hier dimanche par certains opposants au mariage homosexuel, lors de la manifestation à Paris. « Les mots ont toujours un sens. Il faut leur donner leur signification. La Résistance, c’était par rapport au nazisme, à l’Occupation », déclare le président.

« La collaboration, c’était des Français qui étaient avec l’occupant. Et le fascisme, le nazisme, la dictature, c’était une époque qui heureusement est révolue. Donc nul n’a le droit d’utiliser ces mots pour défendre des idées – si on peut appeler ça des idées – d’aujourd’hui », ajoute, pas très libre et ouvert d’esprit, Hollande, qui condamne ceux « qui utilisent les mots de la Seconde Guerre mondiale, la lutte contre le nazisme, à des fins qui n’ont plus rien à voir avec ce que ces mots, justement, ont signifié ».

Le chef de l’Etat s’exprime ainsi lors d’une visite au lycée Buffon à Paris où il est venu s’adresser à des élèves dans le cadre de la commémoration du 70e anniversaire de la création du Conseil national de la Résistance le 27 mai 1943. Pendant sa visite, quelque 80 opposants au mariage homosexuel ont manifesté à proximité du lycée. Tous ont été embarqués par la police dans deux cars. Etat fasciste ?

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz