FLASH
[15:36] Le gouvernement français lance un groupe de réflexion sur la prostitution des mineures. Ils ont besoin d’un groupe de réflexion pour un sujet pareil ?  |  Le maire communiste de New York annonce une vague de 9 000 chômages techniques dans un contexte de crise budgétaire suite à sa gestion déplorable  |  Gavin Newsom, gouverneur de Californie, interdit les véhicules à essence à partir de 2035  |  Un rapport du Sénat lie Hunter Biden (le fils de Joe) à un « réseau de prostitution et de traite des êtres humains »  |  La Belgique passe au rouge sur la carte européenne du coronavirus  |  Pékin derrière la demande de la Barbade à abandonner la Reine d’Angleterre comme chef d’État  |  Un navire de guerre russe entre en collision avec un navire danois  |  Les États-Unis rejettent Loukachenko comme dirigeant légitimement élu du Belarus  |  Les électeurs de Biden attaquent la maison d’un supporter de Trump du Minnesota  |  Portland refuse l’autorisation de rassemblement des Proud Boys à cause du COVID, et autorise le rassemblement Black Lives Matter en raison de la liberté d’expression  |  Le Venezuela va expédier du pétrole à l’Iran malgré les menaces de sanction américaines  |  Les négociations à Abou Dhabi entre les États-Unis et le Soudan se sont terminées sans avancée sur la reconnaissance d’Israël par le Soudan  |  4 antifa, dont le partenaire d’un homme tué à Kenosha, poursuivent Facebook pour avoir « permis à des milices de droite de recruter »  |  Portland : Des émeutiers antifa et soutiens de Biden ont tiré un mortier sur le bâtiment de la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 31 mai 2013
mohammedVI
Image d’archive

Deux jeunes Marocains ont été condamnés lundi à quatre mois de prison ferme pour homosexualité par un tribunal de Témara, près de Rabat.

Les deux gays, âgés de 28 et 20 ans, ont été arrêtés début mai à Témara (nord-ouest) par la police alors qu’ils se trouvaient ensemble dans une voiture. Ils ont ensuite été placés en détention à Salé, près de Rabat.

Lors de la troisième audience, lundi, les deux hommes ont réfuté les faits qui leur étaient reprochés dans le PV de police. « Nous étions dans la voiture en train de discuter, sans plus. On n’a rien fait d’illégal », a dit l’un d’eux au président du tribunal.

L’article 489 du code pénal marocain punit tout acte sexuel entre deux personnes de même sexe de six mois à trois ans de prison ferme.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Nous avons déclaré au juge que le PV établi par la police, et signé par les deux accusés, comporte des faits inexacts », a pour sa part déclaré l’avocat. « Je vais discuter demain (mardi) avec leur famille pour qu’on fasse appel de ce verdict », a-t-il ajouté. Selon lui, « il n’y a pas de flagrant délit et il n’y a pas eu d’atteinte à la pudeur publique ». « Donc l’accusation ne repose sur rien. Ils étaient tout simplement installés dans la voiture », a affirmé cet avocat, qui a souhaité garder l’anonymat.

Vallaud-Belkacem, la Franco-marocaine provisoirement ministre a préféré ne rien voir et ne rien dire, et passer «un très bon moment» en allant assister à un mariage homosexuel à Montpellier.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

www.rtl.fr/maroc-deux-hommes-condamnes-a-quatre-mois-de-prison-ferme-pour-homosexualite

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz