FLASH
[15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  |  Durant la nuit, l’armée israélienne a détruit un tunnel terroriste du Hamas au sud de Gaza  |  [11/01/2018] Des imbéciles affirment que Trump n’a aucun succès économique. Et ça ?! Sondage Quinnipiac: 66% des Américains pensent que l’économie est “Excellente/ bonne” et c’est le meilleur score depuis que ce sondage existe  |  En caméra cachée, James O’Keefe a pris Twitter la main dans le sac avouant qu’ils suppriment des comptes d’opinions politiques qui leur déplaisent – et nous risquons d’être censuré par Twitter de l’écrire  |  Sujet tabou : le racisme anti-blanc des banlieues. 2280 pompiers ont été agressés en 2016 dans les banlieues  |  « Oprah battrait Trump avec un écart à deux chiffres » disent les instituts de sondage. Les médias oublient juste de dire que ces sondeurs affirmaient qu’Hillary battrait Trump dans un raz-de-marée !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 1 juin 2013

Invalides-2

La phrase qui sert de titre à cet article est elle-même le titre d’un article paru sur un blog américain traitant de la France. Elle désigne on ne peut mieux ce que le gouvernement en place en France aujourd’hui peut avoir de révoltant, de dégradant, voire d’immonde.

Comme je l’écrivais récemment, la seule loi qui ait mobilisé l’énergie du gouvernement et du Président est celle légalisant le mariage homosexuel.

Et cela pour une raison très simple : c’est une loi qui porte atteinte à la famille, à la parenté, à la généalogie de chaque personne et qui, dès lors, ébranle les pierres angulaires de ce qui forme une société d’individus libres.

Comme je l’écrivais récemment aussi : l’attitude du gouvernement et du Président face aux opposants à cette loi n’a cessé d’être significative. Les manifestants défendant la famille se sont rassemblés, paisiblement pour l’essentiel, sans agresser personne, sans casser quoi que ce soit. Ils ont constitué à chaque fois une proie facile : les arrestations arbitraires se sont accompagnées de mesures de détention tout aussi arbitraires, de violences policières, de recours abusif aux gaz lacrymogènes…

On a pu voir la différence lorsque l’équipe du football appartenant à l’émirat islamiste du Qatar a gagné la coupe de France de football. La police a été rapidement débordée. Des émeutes se sont transformées en scènes de guérilla urbaine. Des gangs venus des banlieues et arborant des drapeaux de pays du Maghreb ont brûlé des voitures, pillé des boutiques, détroussé des autocars de touristes, agressé des passants. Dans une impunité quasiment totale.

À la différence flagrante et scandaleuse d’attitude des autorités, face à des gens assemblés paisiblement mais « réactionnaires » selon le vocabulaire socialiste, et, face à des émeutiers mettant un quartier entier de Paris à feu et à sang, mais suscitant l’intimidation, s’est ajoutée la différence tout aussi flagrante et scandaleuse dans les commentaires.

Les ministres interrogés n’ont pas eu de mots assez durs et méprisants vis-à-vis des premiers. Ils n’ont quasiment pas osé nommer les seconds, osant même quelquefois accuser des « supporters d’extrême droite » d’être les responsables.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

On a pu voir, dès le lendemain, un ridicule reportage d’une heure sur une grande chaîne de télévision sur la « menace fasciste » constituée par les « supporters de football ».

Ceux qui ont défendu la famille, dimanche 26 mai compris, n’étaient, pour la plupart, pas d’extrême droite et pas violents. Ceux qui ont brûlé, détroussé, pillé, agressé à Paris le 13 mai n’étaient pas d’extrême droite non plus.

Les premiers étaient là pour défendre des valeurs et ils ont été traités de manière indigne. Les seconds entendaient faire régner la barbarie, et ils ont été traités de manière pusillanime, et couverts par le rideau du mensonge.

Tous les éléments que je viens d’évoquer montrent une société en déliquescence et un gouvernement qui accompagne et cherche à accélérer cette déliquescence.

Si je voulais compléter le tableau, je devrais évoquer le projet de loi d’« amnistie sociale » qui a fini par être refusé, mais qui a été étudié sérieusement pendant quelque temps. Je devrais évoquer aussi le projet de loi légalisant le suicide assisté, qui sera étudié au mois de juin. Je devrais évoquer encore la suppression programmée des peines planchers, dans un pays où un meurtrier multirécidiviste risque d’ores et déjà seulement une vingtaine d’années de prison. Je devrais ajouter que tout cela se met en place sur fond de délitement généralisé de l’économie du pays et d’immobilisme d’un gouvernement paralysé économiquement par l’absurdité de ses propres dogmes.

Le drame en ce contexte, je dois le répéter, est qu’il n’y ait pas d’alternative discernable.

L’UMP n’incarne aucune alternative, parce qu’elle est stérilisée intellectuellement. Le Front National n’incarne aucune alternative non plus pour les mêmes raisons.

La stérilisation intellectuelle se voit chaque jour dans les médias.

Ce qui est plus pathétique encore, c’est qu’une situation à la française existe, avec des nuances diverses, dans la plupart des grands pays d’Europe. C’est un continent entier qui est en train de sombrer. Triste, très triste spectacle.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière

Article paru sur les4verites.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz