FLASH
[20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 1 juin 2013

Invalides-2

La phrase qui sert de titre à cet article est elle-même le titre d’un article paru sur un blog américain traitant de la France. Elle désigne on ne peut mieux ce que le gouvernement en place en France aujourd’hui peut avoir de révoltant, de dégradant, voire d’immonde.

Comme je l’écrivais récemment, la seule loi qui ait mobilisé l’énergie du gouvernement et du Président est celle légalisant le mariage homosexuel.

Et cela pour une raison très simple : c’est une loi qui porte atteinte à la famille, à la parenté, à la généalogie de chaque personne et qui, dès lors, ébranle les pierres angulaires de ce qui forme une société d’individus libres.

Comme je l’écrivais récemment aussi : l’attitude du gouvernement et du Président face aux opposants à cette loi n’a cessé d’être significative. Les manifestants défendant la famille se sont rassemblés, paisiblement pour l’essentiel, sans agresser personne, sans casser quoi que ce soit. Ils ont constitué à chaque fois une proie facile : les arrestations arbitraires se sont accompagnées de mesures de détention tout aussi arbitraires, de violences policières, de recours abusif aux gaz lacrymogènes…

On a pu voir la différence lorsque l’équipe du football appartenant à l’émirat islamiste du Qatar a gagné la coupe de France de football. La police a été rapidement débordée. Des émeutes se sont transformées en scènes de guérilla urbaine. Des gangs venus des banlieues et arborant des drapeaux de pays du Maghreb ont brûlé des voitures, pillé des boutiques, détroussé des autocars de touristes, agressé des passants. Dans une impunité quasiment totale.

À la différence flagrante et scandaleuse d’attitude des autorités, face à des gens assemblés paisiblement mais « réactionnaires » selon le vocabulaire socialiste, et, face à des émeutiers mettant un quartier entier de Paris à feu et à sang, mais suscitant l’intimidation, s’est ajoutée la différence tout aussi flagrante et scandaleuse dans les commentaires.

Les ministres interrogés n’ont pas eu de mots assez durs et méprisants vis-à-vis des premiers. Ils n’ont quasiment pas osé nommer les seconds, osant même quelquefois accuser des « supporters d’extrême droite » d’être les responsables.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

On a pu voir, dès le lendemain, un ridicule reportage d’une heure sur une grande chaîne de télévision sur la « menace fasciste » constituée par les « supporters de football ».

Ceux qui ont défendu la famille, dimanche 26 mai compris, n’étaient, pour la plupart, pas d’extrême droite et pas violents. Ceux qui ont brûlé, détroussé, pillé, agressé à Paris le 13 mai n’étaient pas d’extrême droite non plus.

Les premiers étaient là pour défendre des valeurs et ils ont été traités de manière indigne. Les seconds entendaient faire régner la barbarie, et ils ont été traités de manière pusillanime, et couverts par le rideau du mensonge.

Tous les éléments que je viens d’évoquer montrent une société en déliquescence et un gouvernement qui accompagne et cherche à accélérer cette déliquescence.

Si je voulais compléter le tableau, je devrais évoquer le projet de loi d’« amnistie sociale » qui a fini par être refusé, mais qui a été étudié sérieusement pendant quelque temps. Je devrais évoquer aussi le projet de loi légalisant le suicide assisté, qui sera étudié au mois de juin. Je devrais évoquer encore la suppression programmée des peines planchers, dans un pays où un meurtrier multirécidiviste risque d’ores et déjà seulement une vingtaine d’années de prison. Je devrais ajouter que tout cela se met en place sur fond de délitement généralisé de l’économie du pays et d’immobilisme d’un gouvernement paralysé économiquement par l’absurdité de ses propres dogmes.

Le drame en ce contexte, je dois le répéter, est qu’il n’y ait pas d’alternative discernable.

L’UMP n’incarne aucune alternative, parce qu’elle est stérilisée intellectuellement. Le Front National n’incarne aucune alternative non plus pour les mêmes raisons.

La stérilisation intellectuelle se voit chaque jour dans les médias.

Ce qui est plus pathétique encore, c’est qu’une situation à la française existe, avec des nuances diverses, dans la plupart des grands pays d’Europe. C’est un continent entier qui est en train de sombrer. Triste, très triste spectacle.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière

Article paru sur les4verites.com

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :