FLASH
[13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 juin 2013

WO-AN246_TUNISL_G_20130401182349

Selon le journaliste Aboussaoud Hmidi1, un groupe de djihadistes s’est installé dans le quartier de Dubosville, dans la banlieue sud de Tunis et se livre au racket, au pillage et à la violence au nom de la Charia, ainsi qu’au recrutement de jihadistes pour la Syrie.

Depuis l’assassinat du commissaire Mohammed Sboui, la population du quartier (environ 6000 personnes) commence à se soulever, affirmant que la situation de leur quartier est quasi comparable à celle des villes de Somalie et d’Afghanistan où les institutions de l’Etat sont inexistantes.

Rached Ghannouchi, en donnant des détails sur la mort du commissaire Sboui, a dévoilé que les tueurs ont fait obole à des tiers du 1/5 de la somme trouvée chez la victime, pour mettre en valeur le caractère halal du crime, et un imam leur a même donné refuge à l’intérieur de sa mosquée, alors qu’ils étaient recherchés.

Le site Nawat qui a enquêté dans le quartier, affirme que Dubosville est devenu un quartier de non-droit infesté par une mafia religieuse où les djihadistes prélèvent des taxes de 25 dinars par mois sur chaque commerce et activité économique.

Le site, qui a constaté l’absence des agents de la sûreté depuis plusieurs mois, affirme que les commerçants payent ces sommes sous peine de s’exposer à des représailles. Les récalcitrants sont traités de mécréants, et doivent se conformer aux ordres des djihadistes, pour ne pas s’attirer les foudres de la police salafiste.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Toujours selon Nawat, la structure djihadiste de Dubosville, dont le chef du groupe s’appelle Abdallah Hafki, serait affiliée à Ansar Charia qui a fait acte d’allégeance à AQMI, donc al-Qaida, et elle sert de base de recrutement, de financement, et d’enrôlement de djihadistes pour la Syrie et le Nord Mali via la Libye.

En outre, le syrien Abdelaziz Al-Najib, connu pour être la tête pensante de l’insurrection, est venu en Tunisie, au commencement des évènements de Syrie, et a créé le réseau Hafki, et établi les connections nécessaires pour son fonctionnement.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

1http://www.africanmanager.com/151518.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz