FLASH
[22/10/2017] Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 juin 2013

Fakher Bannani, 32 ans, réclamait que son épouse lui donne sa fille de 14 ans. Comme elle refusait, il a tenté de la tuer avec une carabine 22 long rifle, qui par miracle n’a pas fonctionné.

Véronique, habitante de Peyrolles, se souviendra du danger de créer un couple avec un musulman, dont la culture misogyne considère la femme comme un terrain à labourer.

Violences, tables retournées sur un coup de sang, mise en joue avec une arme devant sa fille, et enfin victime d’une tentative d’étranglement.

« Je ne sais même pas comment j’ai eu la force de le repousser, puisque je me sentais partir » a-elle confié aux enquêteurs de la gendarmerie.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La juge Boresi : « Non, mais monsieur, malheureusement ça se fait encore au Maghreb ce genre de choses, mais ici, non », en référence aux caresses sur les fesses et sur la poitrine de l’adolescente.

« Je ne la caressais pas comme une femme, je lui caressais les cheveux mais pas les choses interdites, ça chez nous c’est interdit » se justifie Fakher qui a une parfaite maitrise de la taqîya que les juges peinent à découvrir et comprendre.

Le tribunal l’a condamné à quatre ans de prison dont deux avec sursis.

La référence, par le juge, au Maghreb, et la sanction, laisse supposer que ce juge n’est pas infiltré par l’idéologie de con du syndicat de la magistrature.

http://www.laprovence.com/article/actualites/2378908/il-reclamait-que-son-epouse-lui-donne-sa-fille-de-14-ans.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz