FLASH
[21/11/2017] « Si Fox News avait existé, les agressions sexuelles de Bill Clinton auraient été révélés, et il n’aurait jamais été élu président »  |  [20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 juin 2013

Fakher Bannani, 32 ans, réclamait que son épouse lui donne sa fille de 14 ans. Comme elle refusait, il a tenté de la tuer avec une carabine 22 long rifle, qui par miracle n’a pas fonctionné.

Véronique, habitante de Peyrolles, se souviendra du danger de créer un couple avec un musulman, dont la culture misogyne considère la femme comme un terrain à labourer.

Violences, tables retournées sur un coup de sang, mise en joue avec une arme devant sa fille, et enfin victime d’une tentative d’étranglement.

« Je ne sais même pas comment j’ai eu la force de le repousser, puisque je me sentais partir » a-elle confié aux enquêteurs de la gendarmerie.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La juge Boresi : « Non, mais monsieur, malheureusement ça se fait encore au Maghreb ce genre de choses, mais ici, non », en référence aux caresses sur les fesses et sur la poitrine de l’adolescente.

« Je ne la caressais pas comme une femme, je lui caressais les cheveux mais pas les choses interdites, ça chez nous c’est interdit » se justifie Fakher qui a une parfaite maitrise de la taqîya que les juges peinent à découvrir et comprendre.

Le tribunal l’a condamné à quatre ans de prison dont deux avec sursis.

La référence, par le juge, au Maghreb, et la sanction, laisse supposer que ce juge n’est pas infiltré par l’idéologie de con du syndicat de la magistrature.

http://www.laprovence.com/article/actualites/2378908/il-reclamait-que-son-epouse-lui-donne-sa-fille-de-14-ans.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz