Quantcast
FLASH
[20/03/2019] « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  |  [18/03/2019] Tsahal vient d’appréhender plusieurs Palestiniens qui se sont infiltrés en Israël depuis Gaza – ce qui n’est jamais bon signe pour la sécurité des innocents  |  Le terroriste islamique d’#Utrecht a été arrêté par la police  |  Attentat islamique #Utrecht : La police a identifié le suspect dans la fusillade du train: Gökman Tanis, 37 ans, turc  |  La menace terroriste a atteint son plus haut niveau à #Utrecht à la suite de la fusillade (1 mort, 9 blessés). Toutes les mosquées ont été évacuées et les écoles fermées  |  Dans un tweet, la police #Utrecht qui enquête sur la fusillade sur la place 24oktoberplein ce matin évoque maintenant un « motif terroriste possible »  |  Attentat aux Pays-Bas à #Utrecht : L’unité anti-terroriste est sur place  |  Marseille : une étudiante de 21 ans poignardée à mort par un homme qui tentait de voler son smartphone  |  Le paradoxe de Gaza : les Palestiniens n’en peuvent plus du Hamas, mais Israël a besoin d’un ennemi qu’il connaît bien  |  Israël : attentat islamique évité au tombeau des Patriarches : le terroriste armé d’un couteau a été neutralisé  |  Pays Bas : 1 mort et 9 blessés dans ce qui ressemble à un attentat islamique à Utrecht – le suspect s’est enfui  |  [17/03/2019] Grande-Bretagne : une attaque au couteau à Stanwell où un jeune de 19 ans a été poignardé hier soir, a été classée « attentat terroriste »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 6 juin 2013

Un homme de 37 ans a été mis en examen mercredi, à Lille (Nord), pour viol et escroquerie avant d’être écroué. La justice lui reproche d’avoir, depuis environ un an, abusé de deux jeunes femmes de 21 et 23 ans originaires de Mayotte à son domicile de Grande Synthe.

L’affaire commence en avril dernier lorsque les jeunes mahoraises poussent la porte du commissariat de Dunkerque.

Elles dénoncent de multiples viols et escroqueries commis par un certain Ismaël. Les soeurs expliquent qu’elles sont arrivées en métropole au cours de l’année 2012 pour étudier. Loin de leur famille et en proie à des difficultés financières, elles ont du mal à se loger. Elles rencontrent un homme, originaire des grandes Comores.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il connaît bien les us et coutumes de Mayotte, se rapproche des deux jeunes femmes en jouant le bon samaritain et en se faisant passer pour un marabout. Il les isole tour à tour et abuse d’elles lors de « séances de soin » au cours desquelles il leur fait boire ses « préparations ».

Ensuite, il réclame de l’argent pour les services rendus tout en insistant sur l’importance de garder le silence, à défaut de quoi un grand malheur s’abattrait sur leur famille.

Les investigations ont permis d’identifier cinq autres victimes de viols, dont une âgée de 13 ans, dans les mêmes circonstances.

Lundi matin, le charlatan a été arrêté à son domicile et placé en garde à vue Dunkerque.

Il avoue avoir couché avec la jeune fille de 13 ans mais nie les faits de viols. La perquisition de son logement a permis aux policiers de mettre la main sur une panoplie d’objets communément utilisés par les marabouts.

Source (merci allah babar) : http://www.leparisien.fr/faits-divers/nord-le-marabout-aurait-viole-sept-jeunes-filles-06-06-2013-2872319.php

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :