FLASH
[19:31] Louisville va exploser ce soir. Le Grand Jury a inculpé le policier de 3 chefs d’accusation mineur. Aucune autre inculpation dans la mort de Breonna Taylor  |  La sénatrice Murkowski fait marche arrière et votera pour le siège vacant à la Cour suprême, tuant les espoirs des Démocrates de bloquer le candidat de Trump  |  la ministre des Armées reconnait que les militaires de Creil qui avaient rapatrié les Français de Wuhan le 31 janvier n’ont jamais été testés à leur arrivée en France  |  La sénatrice Kelly Loeffler publie une publicité se qualifiant de « plus conservatrice qu’Attila le Hun ». Son adversaire souligne qu’Attila était polygame et a tué des milliers de chrétiens  |  Une femme poursuit Instagram (propriété de Facebook) pour avoir espionné des utilisateurs par le biais de la caméra iPhone  |  Gucci met en vente des salopettes en denim avec un effet « tache d’herbe » pour 1 400 dollars  |  Libéralisme: Bolsonaro poursuit sa campagne de privatisation au Brésil  |  Fâchée par les liens arabo-israéliens, les Paleostiniens quittent la présidence des sessions de la Ligue arabe  |  La crise en Méditerranée orientale et les liens avec la Turquie domineront les élections présidentielles du mois prochain en Chypre du Nord  |  Pourparlers de réconciliation inter-palestiniens entre le Hamas et le Fatah en Turquie (indice : c’est la 20e fois)  |  Assange pourrait faire une tentative de suicide dans une prison britannique s’il est extradé vers les États-Unis  |  Six blessés par armes à feu à New York malgré l’affirmation selon laquelle la violence armée est en baisse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 7 juin 2013

Il est prêt à en découdre et en appelle à la rébellion. Cyril Meunier, maire sans étiquette de Lattes (Hérault), a été interpellé dimanche après-midi pour «trouble à l’ordre public» rapporte le quotidien Midi-Libre. Furieux de l’arrivée annuelle de 120 familles évangélistes sur un terrain de sa commune, l’élu en colère a voulu les évacuer de force ce week-end en ouvrant des vannes pour inonder le grand champ où 200 véhicules se sont garés sans autorisation.

Il a été «invité fermement» dans une voiture de police et son coup de sang dominical l’a conduit à un tête à tête avec le préfet.

Devant le représentant de l’Etat, le maire de cette commune de 18 000 habitants a réitéré ses menaces de noyer le terrain mardi. Il dit avoir la loi de son côté et ne pas craindre un passage en garde à vue. L’édile refuse de laisser les gens du voyage occuper un terrain communal alors qu’il a fait construire une aire d’accueil pour les gens du voyage comme la loi Besson du 5 juillet 2000 l’oblige pour les communes de plus de 5000 âmes.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le préfet de l’Hérault, Pierre Bousquet de Florian, a répondu aux inquiétudes du maire dans un long entretien au Midi-Libre pour désamorcer une situation rendu explosive par le comportement du maire et l’attitude des évangélistes qui se sont installés de force. Malgré un arrêté préfectoral qui leur demande de déménager vers une aire plus appropriée, les représentants de la communauté ont annoncé leur intention de rester sur place jusqu’à lundi. Cyril Meunier attend leur déplacement mais ne renonce pas à l’idée de forcer leur départ. Le bras de fer continue.

http://www.leparisien.fr/montpellier-34000/herault-un-maire-menace-d-inonder-un-camp-de-gens-du-voyage-04-06-2013-2865347.php

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz