FLASH
[23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 11 juin 2013

3426974_3_775a_tablette-de-furosemide-40-mg_d0fbfbe02464ae45cf908a57a411fc60

Alors que le procureur de Marseille a été saisi du dossier, notre confrère JSSNews1 a enquêté en France et en Israël sur l’affaire du médicament Teva qui aurait causé la mort d’une personne de 91 ans, samedi 8 juin à son domicile de Marseille.

Selon le procureur de la République de la ville, « la non-prise du [Furosémide Teva 40 mg] peut être à l’origine de l’œdème pulmonaire aigu » dont a été victime le nonagénaire. Une enquête judiciaire a été ouverte à Marseille.

Concernant l’enquête journalistique de notre confrère, il ressort les points suivants.

La piste du sabotage …

« Laissez-moi vous expliquer comment fonctionne une chaîne de production de médicaments. Nous fabriquons et emballons toute une série de médicament pendant plusieurs semaines, puis nous nettoyons tout le laboratoire et, quelques jours plus tard, nous commençons la production d’un autre médicament », explique un responsable de la société Teva à JSSNews.

« S’il y avait eu une erreur sur la chaîne d’emballage, elle serait sur toute la production et non pas sur quelques boites. »

« Dans ce cas de figure, ce serait bien un sabotage humain. »

« Il faut être clair : mettre de côté quelques dizaines de plaquettes de somnifères est possible, mais plusieurs milliers, ce serait impossible ! »

Une source policière près de l’enquête confirme : « pour l’heure, toutes les pistes sont ouvertes mais en effet, il pourrait s’agir de l’action d’une ou deux personnes à l’intérieur même de la société ».

La France, seul pays où nos employés reçoivent des menaces

« Nous sommes partout sur la planète [NDLR: Teva est le numéro un mondial de la fabrication de médicaments génériques], mais Teva France est le seul endroit où cela est arrivé. C’est quand même étrange quand on sait que c’est le seul pays où nos employés reçoivent des lettres de menaces s’ils continuent à travailler avec nous. »

« Nous acceptons nos erreurs et n’avons jamais crié à l’antisémitisme ou à l’anti-sionisme. Chez Teva, nous sommes très sérieux et sommes reconnus à travers le monde pour cela. Mais il faut admettre qu’un sabotage parce que nous sommes une société israélienne est tout à fait possible. Et je ne pense pas qu’il s’agisse d’un sabotage organisé par un concurrent. »

Le président du laboratoire, Erick Roche, n’exclut lui aussi aucune piste, car « aucune erreur industrielle n’a été relevé », mais « Par précaution, nous étendons donc le rappel à l’ensemble des lots ».

« …Nous prenons dores et déjà des mesures de sécurité supplémentaires sur les chaînes de production [NDLR françaises] » a ajouté un responsable de Teva en Israël.

Au Ministère israélien de la Santé, rapporte JSSNews, on considère que « l’acte de malveillance semble être la cause de ces mauvais conditionnements. Si c’est le cas, nous avons confiance en la justice française pour déterminer s’il s’agit d’une personne infiltrée, d’une sorte de « loup solitaire » qui voudrait nuire à l’industrie pharmaceutique israélienne, ou si, et il ne faut rien écarter, il ne s’agit pas du début d’une nouvelle ère de terrorisme médicamenteux ».

« Des groupes terroristes comme le Hezbollah sont capables de bien des choses et ont des agents partout. Ne tombons pas dans le conspirationisme mais gardons les yeux bien ouverts ! » a déclaré aujourd’hui un député israélien du Likoud.

 

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

1http://jssnews.com/2013/06/11/enquete-sur-laffaire-teva-la-piste-du-sabotage-anti-israelien-prend-du-serieux/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz