FLASH
[18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  |  Les palestiniens ont applaudi le terroriste qui vient de tuer un père de famille israélien. Les mêmes criminels neo-nazis avaient applaudi 9/11  |  Judée Samarie: Un Israélien grièvement blessé à coups de couteau selon la même méthode et les mêmes “Usual Suspects” qu’à Nîmes la semaine dernière  |  [15/09/2018] Toulouse : un homme tabassé à coups de barre de fer par un Syrien. « Les réfugiés doivent rentrer dans leur pays » dit le Dalai Lama  |  Val-de-Marne : 3 voitures de police incendiées à Limeil après une double interpellation (source Syndicat National des Policiers Municipaux)  |  Hitler était-il vraiment une homme de droite comme le prétendent presque tous les historiens progressistes ? En fait, non, il était de gauche  |  JP Grumberg: « si Macron alourdi les droits de succession, je quitte la France. Oups! Je l’ai quittée il y a 15 ans »  |  [14/09/2018] Chelsea, la fille des Clinton, dit que ce n’est pas chrétien de mettre fin à l’avortement légal et prétend qu’elle est profondément pieuse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 11 juin 2013

Moins d’une semaine après ce qui s’apparente furieusement à une tentative de meurtre, dans la nuit du 2 au 3 juin à la Petite-Hollande sur Vassia Grigorian et tandis que l’auteur présumé jouit d’une liberté absolue, d’autres faits ont ensanglanté la nuit de dimanche à lundi.

La victime, un homme de 50 ans, devait comparaître ce lundi après-midi devant le tribunal de Montbéliard pour y répondre de vol. À l’heure où il devait se trouver à la barre, il était en fait allongé sur un lit d’hôpital avec deux sérieuses blessures. L’un des coups a transpercé la paroi abdominale, l’autre s’est fiché dans la cuisse. Par chance pour la victime aucun organe vital pas plus que l’artère fémorale n’ont été touchés.

Mystérieux contexte

Le contexte demeure néanmoins mystérieux. Selon la victime, il aurait été abordé par deux hommes qui l’auraient agressé gratuitement, sur le pont face à la Roselière, avant de repartir en direction du proche quartier de la Petite-Hollande.

Toujours selon la victime, une âme charitable, à bord d’une 205 rouge, l’aurait alors pris en charge pour le conduire aux urgences de l’hôpital.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Une version qui semble sujette à quelques réserves. Les caméras du centre hospitalier montrent bien un véhicule se présenter et décharger en toute hâte le blessé qui, par ses propres moyens, se traîne jusqu’à l’intérieur de l’enceinte. Le bon samaritain aurait ainsi singulièrement limité son aide. De quoi s’interroger sur son identité. Qui est-il vraiment ?

Est-ce l’un des auteurs des violences qui, pris de remords devant la gravité des faits aurait voulu atténuer les éventuelles conséquences de son acte ? Est-ce un ami de la victime que le quinquagénaire aurait appelé et qui aurait accepté de l’aider mais sans prendre le risque d’être mêlé à l’affaire ?

Autant de questions qui occupent actuellement les enquêteurs en charge de ce dossier.

Sam Bonjean

Source (merci Nitzotz) : http://www.estrepublicain.fr/actualite/2013/06/10/montbeliard-poignarde-deux-fois-la-nuit-derniere

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz