FLASH
[18/01/2018] Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 11 juin 2013

Syrie-chrétiens-1

Chrétiens syriens : bientôt la fin ?

The réd chef – Mohammad Qataa, adolescent syrien de 15 ans, a été exécuté en public, dimanche 9 juin, à Alep, par les rebelles islamistes qui l’accusaient d’avoir tenu, allèguent-ils, des propos jugés “blasphématoires”. Il aurait déclaré : “Même si le prophète Mahomet descend du paradis, je ne deviendrai pas croyant”.

En mai, les Etats membres de l’Union européenne ont décidé de lever l’embargo sur les armes destinées aux rebelles syriens dont on sait pourtant qu’ils sont en grande partie des islamistes sunnites, pour ne pas dire des djihadistes ultra-religieux et sanguinaires.

Il eut été plus juste de créer un corridor humanitaire pour les chrétiens syriens en direction de zones chrétiennes libanaises pro-occidentales.

Autre fait révélateur : sur les trente mille habitants qui peuplaient la ville syrienne de Qousseir près de la frontière libanaise, ville prise par les rebelles il y a un an, puis reprise la semaine dernière par l’armée du régime syrien, seuls demeurent aujourd’hui 500 habitants.

Et il n’y reste pas un des 3’000 chrétiens qui y vivaient depuis deux mille ans, comme c’est (ou c’était jusqu’à présent) le cas, dans d’autres parties de la Syrie, y compris dans des villages araméens tel Maaloula.

Les images diffusées par la BBC montrent des rues désertes. La plupart des quartiers et des bâtiments ont été détruits par les milices islamiques anti-Assad qui ont aussi profané le monastère de Saint-Élie. Les rebelles syriens ont ainsi rayé de la carte des siècles de présence chrétienne.

Le Père Simon Faddoul, de Caritas, a déclaré que depuis plus d’un an, il n’a plus de nouvelles des chrétiens de Qousseir. La plupart d’entre eux ont fui lorsque la ville est tombée aux mains des rebelles islamistes en 2012. De nombreux chrétiens ont traversé la frontière pour se réfugier au Liban.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz