FLASH
[19:31] Louisville va exploser ce soir. Le Grand Jury a inculpé le policier de 3 chefs d’accusation mineur. Aucune autre inculpation dans la mort de Breonna Taylor  |  La sénatrice Murkowski fait marche arrière et votera pour le siège vacant à la Cour suprême, tuant les espoirs des Démocrates de bloquer le candidat de Trump  |  la ministre des Armées reconnait que les militaires de Creil qui avaient rapatrié les Français de Wuhan le 31 janvier n’ont jamais été testés à leur arrivée en France  |  La sénatrice Kelly Loeffler publie une publicité se qualifiant de « plus conservatrice qu’Attila le Hun ». Son adversaire souligne qu’Attila était polygame et a tué des milliers de chrétiens  |  Une femme poursuit Instagram (propriété de Facebook) pour avoir espionné des utilisateurs par le biais de la caméra iPhone  |  Gucci met en vente des salopettes en denim avec un effet « tache d’herbe » pour 1 400 dollars  |  Libéralisme: Bolsonaro poursuit sa campagne de privatisation au Brésil  |  Fâchée par les liens arabo-israéliens, les Paleostiniens quittent la présidence des sessions de la Ligue arabe  |  La crise en Méditerranée orientale et les liens avec la Turquie domineront les élections présidentielles du mois prochain en Chypre du Nord  |  Pourparlers de réconciliation inter-palestiniens entre le Hamas et le Fatah en Turquie (indice : c’est la 20e fois)  |  Assange pourrait faire une tentative de suicide dans une prison britannique s’il est extradé vers les États-Unis  |  Six blessés par armes à feu à New York malgré l’affirmation selon laquelle la violence armée est en baisse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 12 juin 2013

Mideast Syria Sectarian Spread.JPEG-0678a

Alors que la guerre confessionnelle entre sunnites et chiites fait rage en Syrie, surtout après l’intervention armée du Hezbollah contre les groupes rebelles sunnites, Al-Quds al-Arabi, le plus grand journal arabe de la diaspora à Londres a rapporté que l’unité d’ingénierie du Hezbollah libanais est tombée sur des mines terrestres antichar fonctionnant par pression. Les engins devaient frapper les troupes de Bashar al-Assad et ses alliés.

Après vérification par les experts de déminage et élimination de munitions non explosées, il s’est avéré que ces mines antichar, que les combattants de l’opposition avaient posées dans la ville de Qousseir, sont exactement les mêmes que celles que le groupe terroriste mercenaire de l’Iran avait offert au Hamas palestinien à Gaza entre 2007 et 2008, au nom de la lutte contre Israël. Ce qui laisse entendre que les cadres du Hamas ont transféré leur stock aux rebelles syriens.

Les sources du journal indiquent aussi que la méthode de pose et de camouflage des mines est la même que celle utilisée par le Hezbollah dans les zones frontalières du sud Liban.

Un spécialiste dans le traitement des mines et membre de la milice pro-iranienne a déclaré, se référant à la méthode dont elles sont posées : « Je pouvais enlever les mines même en ayant les yeux fermés, parce que j’ai l’impression que c’est moi-même qui les avait posées ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les experts anti-mines du mouvement fondamentaliste chiite ont conclu que le Hamas, qui était jusqu’à ces derniers temps encadré et formé par le Hezbollah en Syrie, ont peut-être supervisé la formation des bataillons d’al-Walid et al- Farouq, le plus grand groupe appartenant à l’opposition armée.

La direction et les cadres du mouvement terroriste du Hamas ont été obligés de quitter le territoire syrien au cours des derniers mois, après que les autorités syriennes ont fermé leurs bureaux à Damas.

Al-Quds al-Arabi est un journal très critique envers la révolution syrienne.

Contrairement à la plupart des journaux arabes publiés à l’étranger, les propriétaires ne sont pas saoudiens mais palestiniens. Il est publié à 50 000 exemplaires chaque jour. Le rédacteur en chef d’Al-Quds al-Arabi, Abdel Bari Atwan, est un farouche défenseur du régime syrien.

Bien que tomber sur des mines antichar destinées initialement au Hamas, qui a trahi l’Iran et la Syrie, soit une mauvaise surprise pour le Hezbollah, la bonne chose à retenir est que l’axe de la sacro-sainte « résistance » s’effrite au point que les énormes stocks d’armes et de munitions qui étaient destinés à être utilisés contre Israël alimente le conflit entre les frères ennemis de l’État Hébreu.

Allez-y battez vous !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Souhail Ftouh pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz