FLASH
[18/08/2017] Quand il y a 1 attentat en Israël, Barcelone dit « les islamistes résistent aux crimes d’Israël ». Barcelone a commis quels crimes?  |  On peut supposer que le général Kelly a exigé le départ de Steve Bannon, conseiller de Trump  |  Après les attentats, la Pologne appelle l’UE à «fermer la porte» à l’immigration  |  Steve Bannon évincé de la Maison-Blanche. Pourrait retourner à Breitbart News  |  Venezuela : l’assemblée pro-gouvernement confisque le pouvoir à l’opposition  |  Sur Facebook, la députée du Missouri dit espérer que « Trump sera assassiné ». Le gouverneur demande sa démission  |  #Finland #Turku – bien qu’il ait hurlé Allahu Akbar, la police ne dit pas (encore) « le motif est terroriste »  |  #Finlande #Turku : nouveau bilan 2 morts, 8 blessés  |  #Allemagne, #Wuppertal : selon des témoins, l’attaque au couteau (1 mort 1 blessé) est lié à une dispute, pas à un attentat  |  #Allemagne, #Wuppertal, la police ne sait pas encore s’il s’agit d’un attentat terroriste (1 mort 1 blessé grave)  |  USA : l’Ohio se propose de classer les néo-nazis comme groupes terroristes  |  #Allemagne #Elberfeld : le motif de l’attaque n’est pas connu mais ne semble pas être terroriste  |  #Allemagne #Elberfeld : attaque au couteau – 1 mort, 1 blessé  |  #Turku #Finlande : Sécurité renforcée dans les gares et aéroports, d’autres jihadistes recherchés  |  #Finlande : la police recherche d’autres suspects  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 12 juin 2013

france-televisions

Vous n’avez aucun choix

The réd chef – Or donc, en Grèce, les chaînes de la télévision publique (ERT) sont fermées. Enfin une bonne nouvelle ! Ce n’est pas tous les jours que les journaleux propagandistes d’un service public se font botter les fesses.

ERT constitue « un cas exceptionnel d’absence de transparence et de dépenses incroyables. Et tout ceci prend fin maintenant ». C’est en ces termes que le gouvernement grec a annoncé, mardi, la fermeture des chaînes de la télévision publique du pays.

L’historien et ethnologue Panagiotis Grigoriou raconte : « historiquement les chaînes publiques sont aux mains des partis au pouvoir ». Le directeur de la radio publique Dimitri Papadimitriou, déclare: « les partis politiques plaçaient leurs hommes dans la maison, jusqu’au jardinier ».

Autre motif invoqué par le gouvernement : les grèves qu’ont provoquées, au sein de l’ERT, les tentatives de réforme de l’organisme. L’ERT a connu 11 semaines de grève depuis janvier !

Du côté français, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti s’est émue : « C’est un symbole tragique que de voir un écran noir sur la télévision publique grecque. C’est une décision absolument préoccupante, il ne faut pas que l’austérité rime avec un abandon du pluralisme ».

Les journalistes de l’ERT continuent à diffuser via une chaîne de télévision proche du parti communiste…

Post scriptum : une erreur de frappe s’est introduite dans le titre du présent article ; il fallait évidemment lire ERT et non pas Groupe France Télévisions.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

http://www.lepoint.fr/monde/tele-grecque-comment-a-t-on-pu-en-arriver-la-12-06-2013-1680228_24.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz