FLASH
[23/10/2017] La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 juin 2013

Me Philippe Krikorian a perdu son procès, mais il se sera bien battu. Le tribunal de grande instance de Marseille était en effet saisi en référé, il y a quelques jours, d’une question majeure : la demande de pénalisation du génocide arménien à compter du 24 avril 1915. L’avocat souhaite que toute contestation de ce crime contre l’humanité soit punie. Or le refus du Premier ministre de prendre l’initiative du dépôt d’un projet de loi à cette fin, qui aurait pour effet de transposer en droit français une décision de novembre 2008 du Conseil européen, constitue selon Me Krikorian, une « voie de fait ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il aspirait à ce que ce refus d’agir soit sanctionné par une astreinte de 10 000 euros par jour de retard. Mais dans son ordonnance, le juge des référés a rejeté sa demande de transmission de la requête à la Cour de cassation. Le magistrat a estimé qu’aucune « voie de fait » ne pouvait être reprochée au préfet des Bouches-du-Rhône, qui représente l’État dans le département. Pour Me Krikorian, la justice « n’assure pas une protection juridictionnelle effective aux requérants au regard de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 ».

http://www.laprovence.com/actu/faits-divers-en-direct/2399535/le-genocide-armenien-devant-la-justice.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz