Quantcast
FLASH
[23/04/2019] #Wisconsin : une arabo-israelienne admet avoir planifié des attaques terroristes aux États-Unis  |  Lourdes : Un homme tire des coups de feu et se retranche dans une maison, le RAID sur place  |  [22/04/2019] Qui en doutait ? Les attentats au Sri Lanka revendiqués par un mouvement local de la religion de paix d’amour et de tolérance, le National Thowheeth Jama’ath (NTJ)  |  Effet Trump : Le secrétaire d’État Mike Pompeo annoncera qu’à compter du 2 mai, le département d’État n’accordera plus de dispense de sanctions à aucun pays qui importe actuellement du pétrole iranien  |  [21/04/2019] L’acteur juif Zelinskiy vient de remporter haut la main les élections présidentielles en Ukraine  |  Des écoles de Barcelone retirent 200 livres jugés sexistes de leurs bibliothèques : dont le petit chaperon rouge et la belle au bois dormant.. Les ayatollahs de la bien-pensance nous étouffent  |  Attentats Sri Lanka mise à jour : 200 morts, 525 blessés, 8 bombes  |  Le bilan provisoire des attentats du Sri Lanka se monte à 130 morts, et plus de 460 blessés  |  [18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 juin 2013

Le verdict est tombé vendredi en fin d’après-midi : 15 ans pour Mohamed Traoré et 12 ans pour Salif Doukouré.

« Une femme plaquée au sol par deux individus en rut. Et l’idée dans cette horreur de lui faire abjurer son homosexualité… On est chez les Inquisiteurs, on est dans le meurtre de Federico Garcia Lorca, de Pier Paolo Pasolini. » Avocat de cette jeune femme, violée en mars 2010 à Béziers par deux hommes ivres, Me Philippe Terrier s’est battu, devant la cour d’assises de l’Hérault, pour que le caractère homophobe du crime soit reconnu. « Il faut que cette barbarie soit nommée » insiste-t-il, avant de céder la parole à l’avocat général Jérôme Laurent qui, lui aussi, veut que cette circonstance aggravante soit retenue contre les deux accusés.

« À mon sens, ils éprouvent un mépris profond pour elle, motivé par sa consommation d’alcool et son homosexualité. C’est la raison pour laquelle ils ont abusé d’elle de façon odieuse », insiste Jérôme Laurent, qui requiert 15 ans contre Mohamed Traoré, qui a nié l’évidence jusqu’au bout, et 12 ans contre Salif Doukouré qui, ayant avoué et souffrant d’indéniables troubles psychiatriques, voit sa responsabilité atténuée.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ces troubles, ce « champ de la psychose » noté par l’expert missionné par la cour, Me Emmanuel Le Coz les souligne, pour défendre ce Franco-sénagalais de 40 ans, prisonnier de son errance, de sa solitude et de la violence de ses codétenus. « Vous jugez quelqu’un qui est malade au plan de sa santé mentale. Son incarcération ne sert à rien si elle n’est pas accompagnée d’un suivi. Ce n’est pas une peine que vous allez lui infliger. C’est une prescription médicale. »

Avec un client, Mohamed Traoré, qui nie alors que tout l’accable, Me Xavier Lafon fait front, tente d’instiller le doute et livre sa vérité. « L’homosexualité n’est pas le mobile du crime. N’importe quelle femme ce soir-là aurait subi le même sort. La cause, c’est l’alcool, pas l’orientation sexuelle de la victime. Trois bouteilles de whisky en quelques heures… Ce sont des gens qui ont perdu la tête à cause d’une consommation excessive d’alcool. »

La cour va se retirer pour délibérer. Salif Doukouré, dont le bégaiement s’est apaisé, prend la parole : « Je voulais en profiter, parce que je ne l’ai pas fait comme elle n’est pas là, pour m’excuser du désagrément que j’ai causé à la victime. » Mohamed Traoré ne dit rien.

Trois heures plus tard, le verdict tombe, conforme au réquisitoire. Les jurés ont tranché, Julie a bien été victime d’un viol collectif homophobe.

http://www.midilibre.fr/2013/06/15/viol-homophobe-lourdes-peines-pour-les-accuses,717210.php

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :