FLASH
[21/10/2018] Ce matin, les forces armées israéliennes ont ouvert le feu sur les terroristes musulmans palestiniens qui s’approchaient de la frontière pour aller trancher la gorge d’innocents citoyens juifs  |  [20/10/2018] Grèce : le nombre de cas d’abus sexuels sur enfants explose dans le plus grand camp de migrants du pays  |  Montbéliard (25) : Un électricien tabassé dans la rue par 5 « jeunes » parce qu’il installait les lumières de Noël  |  « Quand j’entends qu’un média est traité d’extreme droite par @lemondefr, je me dis qu’il est sans doute bon »  |  Nord de la France : escroquerie aux allocations sociales – au moins 1,7 million d’euros, 3 romanichels mis en examen  |  76% des Français choqués, désapprouvent le comportement de Jean-Luc Mélenchon pendant les perquisitions  |  Inondations de l’Aude : de nombreux vols et cambriolages relevés dans les zones sinistrées  |  A Créteil, un lycéen pointe son arme à quelques centimètres de sa prof, en classe, pour qu’elle le note -présent- (source Le Parisien)  |  [19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  |  Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 juin 2013

CAB85FB0-C299-4CFC-85E4-0D5BE97B8F11_w640_r1_s

« Je déteste votre gouvernement, vos mensonges, votre corruption, votre religion » écrivait depuis Londres le fils exilé de Hassan Rohani, qui s’est suicidé car il ne supportait pas que son père, décrit comme un modéré par tous ces gros malins de journalistes, soit un islamiste radical, extrémiste.

Derrière les sourires et la gaieté provoqués par le triomphe de Hassan Rohani au premier tour de l’élection présidentielle iranienne, se cache une tragédie personnelle : son fils aîné s’est donné la mort pour protester contre les liens que son père a tissé avec le guide suprême qui dirige l’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei.

«Je déteste votre gouvernement, vos mensonges, votre corruption, votre religion, vos doubles standards et votre hypocrisie», écrivait le fils du nouveau président dans une note publiée à Londres par un exilé iranien et commentateur politique, Ali Reza Nouri.

«J’ai honte de vivre dans un environnement où je suis obligé de mentir à mes amis chaque jour, en leur disant que mon père ne fait pas partie [de cette horreur]. Mentir en leur disant que mon père aime cette nation, alors je sais que ce n’est pas vrai. Ça me rend malade de te voir, mon père, baiser la main de Khamenei », écrivait le jeune homme dans la lettre publiée dans le journal londonien Al-Sharq al-Awsat.

La presse officielle iranienne, en 1992, a attribué de façon mensongère le suicide du jeune homme à un chagrin d’amour.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Rohani a eu des mots très durs pour son fils qui, dit-il, a commis un grand péché en mettant fin à sa vie, ce qui ne l’a pas empêché de le faire enterrer dans le temple du fondateur de la République islamique, l’ayatollah Khomeini.

Le président nouvellement élu de l’Iran, tout en promettant dans sa première conférence de presse depuis son élection, de suivre une « voie de modération » a dit qu’il ne soutiendrait pas l’arrêt de l’enrichissement d’uranium, qui est la pierre d’achoppement sur les négociations entre l’Iran et les puissances mondiales.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Sources (en Farsi) :

http://www.nourizadeh.com/archives/006147.php

http://www.radiofarda.com/content/f2_iran_establishment_offspring_officials_corruption_favoritism_ahmad_rezayi_dubai/24391782.html

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz