FLASH
[24/09/2018] Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  |  [23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 20 juin 2013

Le kidnappeur de Wanquetin mis en examen pour tentative de meurtre

Rebondissement judiciaire dans l’affaire de la nuit des coups de couteau à Wanquetin. Ce mercredi après-midi, le voyou de 23 ans qui a enlevé et séquestré son ex-compagne dans la nuit du 14 au 15 avril après avoir agressé deux hommes avec un couteau, a été mis en examen pour tentative de meurtre, séquestration et enlèvement, ainsi que violences volontaires en récidive, à l’issue de sa présentation à un juge d’instruction béthunois.

Si le rendez-vous judiciaire béthunois avait déjà été évoqué dans nos colonnes dès mardi à la suite du report de la comparution immédiate, censée avoir lieu lundi devant un « simple » tribunal correctionnel, une mise en examen n’était pas encore dans l’air. C’est finalement le cas, avec la perspective désormais concrète d’un procès en cour d’assises. Une décision qui n’enchante guère Sébastien Blanchart, l’avocat du jeune homme de Sains-en-Gohelle : « Je n’adhère pas du tout à cette qualification car j’estime qu’on va trop vite. Il y a peut-être violences ayant entraîné une infirmité permanente, mais il aurait fallu attendre les résultats des expertises médicales ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le juge d’instruction a sans doute estimé que le suspect pouvait être mis en examen pour tentative de meurtre eu égard aux quatorze coups de couteaux infligés à l’une des victimes. « Je ne peux plus plier les doigts, il faudra plus d’un an pour que je puisse retrouver l’usage de ma main sans garantie de résultat », avait-elle confié lundi, à la barre. Le soir des faits, cette personne, ainsi qu’un autre individu, avaient reçu des coups de couteau de la part de l’ex-compagnon de la jeune femme enlevée et finalement libérée à la sortie de Wanquetin. Un suspect jaloux et violent, en cavale pendant deux mois avant son arrestation jeudi dernier par les gendarmes à Aulnoy-lez-Valenciennes.

Ce jeudi soir, il a été présenté au juge des libertés et de la détention, qui lui a signifié son placement en détention provisoire. Cela ne semblait guère faire de doute étant donné le risque d’évasion du suspect, qui a donné du fil à retordre aux enquêteurs pendant les deux mois de sa cavale. Le jeune homme avait cessé tout retrait d’argent et changeait régulièrement de carte SIM pour brouiller les pistes.

http://www.lavoixdunord.fr/region/le-kidnappeur-de-wanquetin-mis-en-examen-pour-tentative-de-ia29b6519n1345069

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz