Publié par Dreuz Info le 20 juin 2013

Le procès des rappeurs qui avaient explicitement menacé de mort un policier et ses proches a été encore reporté au 17 juillet.

Le procès des trois rappeurs madeleinois, interpellés en mai dernier pour avoir menacé un policier de La Madeleine dans un clip posté sur You Tube, a une nouvelle fois été reporté.

L’audience est maintenant prévue devant le tribunal de Lille le 17 juillet. Les juges sont peut-être islamophobes : ils craignent la vengeance des banlieues.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les trois racailles âgées de 20, 25 et 30 ans ont reconnu avoir composé la chanson pour se venger du policier madeleinois, après qu’il a interpellé un de leurs amis (condamné en justice dans une autre affaire).

Ils sont accusés de menaces, actes d’intimidation, outrage, et provocation publique à la commission d’un crime.

Pour des rappeur maghrébins, cela vaut facilement 1 mois de prison avec sursis. Pour Nicolas, le « terroriste » de la Manif pour tous qui s’est réfugié dans la Pizzeria Pino, cela vaudrait 6 mois de prison ferme.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz