FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 20 juin 2013

« Les agresseurs étaient de race africaine », note la présidente Reliquet. Une précision qui n’est pas sans importance puisque les vexations étaient opérées sur ce thème. La victime est recouverte par exemple de liquide de nettoyage pendant que les agresseurs disaient : « Les blancs, ça pue. » Sur les murs du modeste appartement, des inscriptions à la bombe : « Nike les blancs, Black Power revient. »

Le 14 juin, vers 2 h 25, une patrouille se rend rue de la Clé à Lille : un jeune blanc, qui s’est réfugié chez un voisin, vient d’être agressé chez lui par deux racailles noires. Ces derniers, déçus de ne pouvoir retirer assez d’argent après avoir extorqué le code confidentiel de la carte bleue, se sont vengés pendant plus d’une heure contre l’étudiant : appartement mis à sac, télés cassées, cordes de la guitare coupées, coups, médicaments ingérés de force, interphone arraché, etc.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La patrouille de police circule alors en ville avec l’étudiant afin de tenter de repérer les agresseurs. Un mineur est interpellé dans le parc Matisse, près d’Euralille. Par recoupements, le majeur est arrêté un peu plus tard : Thierno Barry, 20 ans, jamais condamné, se retrouvait lundi dans le box. Là, il avoue alors qu’il avait commencé par nier les faits en garde à vue.
Dans le box, Thierno Barry a tendance à tout rejeter sur le mineur âgé de 15 ans. Facile ? Sans doute mais, selon la victime, c’est effectivement le plus jeune qui était de loin le plus agressif.

Le procureur Lacoste ne mâche pas ses mots : « On aurait pu poursuivre sur la base d’une agression du fait de la race de la victime. Le mineur dit qu’ils avaient envie de dépouiller un blanc. »

On aurait pu ? Non madame le procureur Lacoste, apprenez pourquoi vous faites votre métier et ayez un peu de respect pour les victimes au lieu de vous attendrir sur les voyous et les criminels : vous deviez poursuivre pour racisme, car en ne le faisant pas, vous envoyez un message de laxisme aux racistes anti-blanc, tandis que les blancs savent qu’au moindre propos contre un noir ou un arabe, ils prendront la peine maximum.

Une agression ratée contre une jeune femme, le 3 juin dernier, n’améliore guère le tableau.

Car les coupables sont des récidivistes, des bêtes sauvages laissées en liberté par la justice pour qu’ils puissent recommencer à loisir, semer la terreur et la peur, et peut-être, qui sait, faire monter le Front National afin qu’il fasse barrage à la droite aux prochaines élections…

Jugement : 15 mois de prison dont 8 avec sursis et mandat de dépôt : c’est à dire qu’ils sont libres demain. C’est à dire qu’ils vont agresser d’autres personnes, peut être trancher une gorge ou deux, et que madame le procureur Lacoste ne se sentira en rien concernée ou responsable.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

http://www.lavoixdunord.fr/region/agression-et-sequestration-sur-fond-de-racisme-a-lille-ia19b0n1341607

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz