Quantcast
FLASH
[18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  |  Incendie de Notre-Dame : la mairie de Paris débloque 50 millions d’euros pour la reconstruction. N’est ce pas formidable que la mairie ait autant d’argent bloqué !  |  Ca a du bon d’avoir des riches. Un milliardaire français offre 100 millions pour réparer Notre Dame  |  [15/04/2019] L’antisémite Alain Soral condamné à 1 an de prison pour négationnisme – un peu dommage, les autres vont maintenant être plus discrets au lieu d’être repérés et rééduqués  |  [11/04/2019] Effet #Trump : 55% des Américains approuvent la politique de Trump. 58% approuvent l’économie sous Trump (sondage Georgetown)  |  Le président soudanais Ahmad Al Bashir, criminel de guerre du Jihad, évincé par un coup d’État  |  La Haute Cour israélienne approuve la démolition de la maison du tueur de l’adolescente juive israélienne Ori Ansbacher  |  Julian Assange (WikiLeaks) a été arrêté par la police britannique  |  [10/04/2019] Transparence : Les consultations entre le président Rivlin et les chefs des partis seront retransmises en direct pour la première fois dans l’histoire israélienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 20 juin 2013

« Les agresseurs étaient de race africaine », note la présidente Reliquet. Une précision qui n’est pas sans importance puisque les vexations étaient opérées sur ce thème. La victime est recouverte par exemple de liquide de nettoyage pendant que les agresseurs disaient : « Les blancs, ça pue. » Sur les murs du modeste appartement, des inscriptions à la bombe : « Nike les blancs, Black Power revient. »

Le 14 juin, vers 2 h 25, une patrouille se rend rue de la Clé à Lille : un jeune blanc, qui s’est réfugié chez un voisin, vient d’être agressé chez lui par deux racailles noires. Ces derniers, déçus de ne pouvoir retirer assez d’argent après avoir extorqué le code confidentiel de la carte bleue, se sont vengés pendant plus d’une heure contre l’étudiant : appartement mis à sac, télés cassées, cordes de la guitare coupées, coups, médicaments ingérés de force, interphone arraché, etc.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La patrouille de police circule alors en ville avec l’étudiant afin de tenter de repérer les agresseurs. Un mineur est interpellé dans le parc Matisse, près d’Euralille. Par recoupements, le majeur est arrêté un peu plus tard : Thierno Barry, 20 ans, jamais condamné, se retrouvait lundi dans le box. Là, il avoue alors qu’il avait commencé par nier les faits en garde à vue.
Dans le box, Thierno Barry a tendance à tout rejeter sur le mineur âgé de 15 ans. Facile ? Sans doute mais, selon la victime, c’est effectivement le plus jeune qui était de loin le plus agressif.

Le procureur Lacoste ne mâche pas ses mots : « On aurait pu poursuivre sur la base d’une agression du fait de la race de la victime. Le mineur dit qu’ils avaient envie de dépouiller un blanc. »

On aurait pu ? Non madame le procureur Lacoste, apprenez pourquoi vous faites votre métier et ayez un peu de respect pour les victimes au lieu de vous attendrir sur les voyous et les criminels : vous deviez poursuivre pour racisme, car en ne le faisant pas, vous envoyez un message de laxisme aux racistes anti-blanc, tandis que les blancs savent qu’au moindre propos contre un noir ou un arabe, ils prendront la peine maximum.

Une agression ratée contre une jeune femme, le 3 juin dernier, n’améliore guère le tableau.

Car les coupables sont des récidivistes, des bêtes sauvages laissées en liberté par la justice pour qu’ils puissent recommencer à loisir, semer la terreur et la peur, et peut-être, qui sait, faire monter le Front National afin qu’il fasse barrage à la droite aux prochaines élections…

Jugement : 15 mois de prison dont 8 avec sursis et mandat de dépôt : c’est à dire qu’ils sont libres demain. C’est à dire qu’ils vont agresser d’autres personnes, peut être trancher une gorge ou deux, et que madame le procureur Lacoste ne se sentira en rien concernée ou responsable.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

http://www.lavoixdunord.fr/region/agression-et-sequestration-sur-fond-de-racisme-a-lille-ia19b0n1341607

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :