FLASH
[13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 22 juin 2013

Le jeune Kurde dont le cadavre avait été retrouvé, fin mai, dans un bois de Bergères-sous-Montmirail, a été mis à mort parce qu’il avait rencontré une femme mariée, d’origine turque, sur Facebook. Celle-ci a elle aussi disparu, de même que ses deux enfants. Son mari et son oncle, les principaux suspects, auraient déjà rejoint la Turquie.

Laver l’honneur par le sang

Mehmet Firat, jeune Kurde de Paris dont le corps a été retrouvé, fin mai, dans un bois de Bergères-sous-Montmirail, a été assassiné pour laver l’honneur bafoué d’une famille. Il a été mis à mort parce qu’il avait fait l’affront de rencontrer sur Facebook une femme mariée elle aussi d’origine turque.

Depuis sa disparition, le 9 mai dernier, du domicile de son oncle, dans le 11e arrondissement de Paris, ses proches en sont d’ailleurs convaincu.

«Cette fille a été mariée à son cousin à l’âge de 14 ans, confie l’une d’entre eux. Elle est issue d’une famille très traditionnelle. Quand ils ont découvert sa relation sur Internet, ils ont décidé de tuer Mehmet pour laver leur honneur.» Et un ami de la victime d’ajouter : «C’est banal en Turquie, mais on ne pensait pas cela possible en France».

Les suspects dans la nature

Les enquêteurs les ont été entendus à plusieurs reprises et ont désormais la conviction que le jeune Kurde a effectivement payé de sa vie son mode de vie «à la Française».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La suite est barbare, en fait, elle est islamiste

Le jeune homme a été battu à mort et torturé avant que son corps ne soit transporté puis abandonné dans la Marne.

Et depuis la disparition du jeune Kurde, les suspects se sont évanouis dans la nature.

Plus inquiétant encore : la fille, du nom de Halime Yildiz, connue sur Facebook sous le pseudonyme de Eÿlul Kaya, n’a elle aussi plus donné signe de vie, de même que ses deux jeunes enfants. Les gendarmes de la section de recherches de Reims ont procédé, hier, à la perquisition de leur domicile, situé dans la petite commune d’Ormoy, dans l’Essonne, et y ont malheureusement découvert un logement portant les stigmates d’un départ précipité. La famille n’a pas déménagé, mais semble bel et bien s’être fait la belle.

Aucune trace de sang n’y a pour le moment été relevée, mais les techniciens en identification criminelle cherchaient encore, hier soir, notamment dans la cave, afin de savoir où Mehmet Firat a été mis à mort.

Ses assassins auraient quant à eux rejoint la Turquie.

Quant à Hanime Yildiz, son sort ne semble faire aucun doute chez les proches de la victime : «C’est une histoire d’honneur. Soit elle a déjà été tuée avec ses enfants, soit ils le seront en Turquie».

http://www.lunion.presse.fr/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz