Publié par Jean-Patrick Grumberg le 24 juin 2013

En France, lorsqu’un musulman est tué par un infidèle, un mécréant, les banlieues s’enflamment. Lorsque le criminel est musulman, la famille organise une marche blanche, et la banlieue suit silencieuse.

Les habitants se sont unis contre la violence et un collectif de parents s’est créé à Gagny après la mort de Mohamed, au cours d’une rixe. Tous dénoncent une hausse de l’insécurité. Lorsque des petits enfants juifs ont été abattus à bout portant par un autre Mohamed, ces parents n’ont pas fait de marche blanche pour dénoncer l’insécurité. La seule insécurité qui les préoccupe est celle des musulmans. Les autres… bof.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Une cinquantaine de mamans ont manifesté silencieusement et dans le calme samedi matin à Gagny. Le collectif, soutenu par le mouvement Ni putes ni soumises, qui compte également des papas dans ses rangs, s’est créé spontanément après le décès de Mohamed,…

http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-saint-denis-93/les-habitants-du-chenay-unis-contre-la-violence-24-06-2013-2923245.php

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

11
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz