FLASH
[19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  |  Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 24 juin 2013

photo-illustration-afp

Champagne à gogo, jus de fruits, des montagnes de petits fours, des VIP attendus, Manuel Valls, Laurent Ruquier, Antoine de Caunes… le premier salon du mariage gay attendait 7 000 personnes. Résultat : un fiasco, un bide. Même pas 150 visiteurs en deux jours, et parmi eux, des figurants, payés pour remplir les allées…

Pourquoi cet échec ? Parce que toute l’histoire du mariage des homosexuels tourne autour d’une poignée d’ultra-gauchistes, pas forcément gay d’ailleurs, dont l’objectif central est la destruction de toutes les valeurs sur lesquelles l’homme se construit et construit son équilibre.

En deux jours, la soixantaine d’exposants a donc croisé à peine 150 visiteurs. «Remboursez !, Remboursez !», criaient les pigeons d’exposants dimanche en début d’après-midi, tout en commençant à démonter leurs stands. Mais avant eux, deux millions de Français criaient aussi «Remboursez !, Remboursez !» à Paris lors des manifestations contre le mariage gay.

Allées désertes, hôtesses désœuvrées, agents de sécurité apathiques, rapporte le journaliste du Figaro, qui n’avait pu rencontrer que trois clients en fin de matinée. «Les gays se lèvent tard…», avait hasardé l’attachée de presse. C’est peut-être vrai. Sauf que plus tard, «il n’y a toujours pas un chat », s’est énervé le bijoutier qui exposait ses alliances pour lesbiennes. « En quarante ans de métier [JPG : sur les salons], je n’ai jamais vu ça. J’ai investi 30.000 euros et je n’ai vendu qu’une seule paire d’alliances… à des hétéros!» Ben oui benêt, pas besoin de sortir de la cuisse de Frigide Barjot pour savoir que les gays sont opposés au mariage…

Au stand voisin, Johanna vient de créer sa société organisatrice d’événements gay, et elle n’a signé aucun contrat. «C’est juste une catastrophe !, se désole la jeune femme. C’est mon premier salon, je comptais dessus pour démarrer. J’ai vu en tout et pour tout cinq personnes, et en parlant avec les autres, on a compris qu’on avait tous vu les cinq mêmes…» Pire, «aux questions qu’ils posaient, j’ai bien vu qu’ils n’étaient pas là pour se marier, raconte le bijoutier. On a tous remarqué que des gamins de 20 ans avaient passé toute la journée de samedi ici, pour faire semblant devant les journalistes».

Désolé Johanna que les politiciens vous aient fait miroiter que le mariage gay sera un eldorado : ils avaient besoin de mentir pour faire endosser leur projet sulfureux… ils ne vous rembourseront pas votre investissement, mais vous pouvez toujours vous consoler et aller manifester avec les contre manifestants.

Furieux de ce «fiasco total», le DJ Emmanuel Attiach fait signer une pétition : « … il est incroyable d’avoir eu si peu de visiteurs…». Mais non nigaud. Tout ceci était une grosse bulle qui s’est dégonflée la loi votée.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Embarrassée, l’organisatrice du salon, Sandra Bibas, évoque «des soucis avec les homophobes».

Conne d’organisatrice (le syndicat de la magistrature a officiellement légalisé l’emploi du mot), qui ne comprends pas qu’il n’y a pas plus d’homosexuels désirant se marier que d’homophobes, un terme sorti des cartons usés des agitateurs de l’extrême gauche destiné à diaboliser les braves gens opposés à l’adoption et au mariage des paires d’homosexuels.

Et si tout n’était que de la faute de Pierre Bergé qui vient de déclarer au Petit Journal être contre le mariage homosexuel car il trouve cela bourgeois ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/06/23/01016-20130623ARTFIG00170-le-premier-salon-du-mariage-gay-tourne-au-fiasco.php

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz