Publié par Dreuz Info le 25 juin 2013

Un jeune de 22 ans a été criblé de balles lundi soir vers 20 heures dans une cité de La Ciotat, près de Marseille.

La victime a été tuée d’une dizaine de balles au thorax et au ventre sur une aire de jeu du quartier Saint-Loup-Fardeloup. Elle était connue des services de police, notamment pour vol, mais avait un casier judiciaire peu fourni.

NDLR : si son casier était peu fourni, ce doit être une erreur judiciaire…

Selon les premiers éléments de l’enquête, le « jeune » se serait rendu à un rendez-vous sur cette aire de jeu et le tueur lui aurait alors vidé le chargeur d’une arme de poing de type revolver. Ce sont des témoins, que les policiers ont pu entendre, qui ont donné l’alerte. Les sapeurs-pompiers sont intervenus mais n’ont pas pu réanimer la victime.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les investigations ont été confiées par le parquet de Marseille à la brigade criminelle de la PJ, en charge de nombreux dossiers de ce type dans la région marseillaise.

Le nouveau drame survenu lundi soir porte à onze le nombre d’homicides par arme à feu depuis le début de l’année et le quatrième en trois semaines dans l’agglomération marseillaise.

NDLR : Si les quartiers sont mis à sac, c’est que le criminel est un infidèle. Si une marche blanche est organisée par la famille, c’est que le criminel est musulman. Les associations de défense des Droits de l’homme dont c’est pourtant la mission centrale n’iront dire qu’il est mort par la faute de la famille qui laisse les enfants à eux-mêmes et ne leur impose aucune discipline de vie.

http://www.leparisien.fr/marseille-13000/bouches-du-rhone-un-jeune-homme-tue-par-balles-a-la-ciotat-25-06-2013-2927353.php

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz