FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 26 juin 2013

Mein-Kampf-1

Michel Garroté, réd en chef –- En terre d’islam, Mein Kampf est un bestseller. Et en France ? Mein Kampf, le livre d’Adolf Hitler, est en vente dans une librairie de Berck-sur-Mer, dans le Boulonnais, en France précisément. Dans la librairie, La Maison de Presse berckoise, le responsable, Jean-Louis Cazier, se défend : « Je n’ai pas à me prononcer quant au contenu et aux idées qui apparaissent dans toutes les publications que je vends. A titre personnel, je ne partage pas du tout ces idées-là, mais je suis un démocrate, à chaque citoyen de faire la part des choses. C’est aux lecteurs, par leur éducation et leur esprit critique de se faire leur propre opinion ».

La vente de Mein Kampf est autorisée en France depuis une décision de la Cour d’appel de Paris, en 1979. Depuis, l’ouvrage, vendu par les Nouvelles éditions latines, a été classé dans la catégorie « ouvrage historique ». L’ouvrage doit se soumettre à certaines conditions. Il doit être vendu dans sa version originale en français et ne peut donc pas être réédité. Ensuite, Mein Kampf doit être accompagné d’un texte de huit pages en tête d’ouvrage mettant en garde le lecteur sur le caractère haineux et raciste des propos tenus et rappelant les crimes du régime hitlérien.

Le débat sur la commercialisation du livre d’Adolf Hitler reste ouvert. Certains en appellent au devoir de mémoire, à la nécessité d’étudier et de comprendre, de ne pas oublier l’Histoire, pour ne pas la revivre. Un débat qui n’est pas terminé. Mein Kampf tombera dans le domaine public le 1er janvier 2016. Là encore, les questions sur l’encadrement et le contrôle de sa diffusion, notamment sur Internet, ne manqueront pas.

« Mein Kampf, un ouvrage exposant les théories raciales les plus abjectes d’Adolf Hitler, ne peut être vendu sans un réel avertissement », soulignait en avril 2012 Johanne Gurfinkiel, secrétaire général de la CICAD (en Suisse). Et il en appelait au sens de la responsabilité et de l’éthique des commerçants. A cet effet, la CICAD proposait aux libraires suisses qui désirent diffuser cet ouvrage trois mesures d’accompagnement : ajouter une signalétique indiquant que le contenu de l’ouvrage incite à la haine, au crime et à la discrimination raciale ; indiquer une limite d’âge sur chaque exemplaire et contrôler l’âge des acquéreurs ; remettre systématiquement à chaque acheteur un exemplaire de la brochure « Auschwitz », qui décrit succinctement le processus d’extermination mis en œuvre par le IIIe Reich.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

Sources :

http://www.lasemainedansleboulonnais.fr/actualite/Pas-de-calais/Cote_d_Opale/2013/06/22/article_trouve_dans_un_etablissement_a_berck_mei.shtml

http://www.lexpress.fr/culture/livre/a-berck-sur-mer-mein-kampf-se-vend-comme-des-petits-pains_1261261.html

Mein Kampf» sur les rayons des librairies: la CICAD propose un …

Mein-Kampf-arabic-2

Bestseller en terre d’islam

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz