FLASH
[17/01/2018] Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  |  Durant la nuit, l’armée israélienne a détruit un tunnel terroriste du Hamas au sud de Gaza  |  [11/01/2018] Des imbéciles affirment que Trump n’a aucun succès économique. Et ça ?! Sondage Quinnipiac: 66% des Américains pensent que l’économie est “Excellente/ bonne” et c’est le meilleur score depuis que ce sondage existe  |  En caméra cachée, James O’Keefe a pris Twitter la main dans le sac avouant qu’ils suppriment des comptes d’opinions politiques qui leur déplaisent – et nous risquons d’être censuré par Twitter de l’écrire  |  Sujet tabou : le racisme anti-blanc des banlieues. 2280 pompiers ont été agressés en 2016 dans les banlieues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 juin 2013
Les Black box, l'extrême gauche ultra violente de Méric
Les Black block, l’extrême gauche ultra violente de Méric

Le Point affirme que les enquêteurs disposeraient de captures d’écran de sites internet « anti-fachos » visant à identifier Esteban et sa compagne Katia.

L’altercation aurait donc pu être déclenchée par le fait qu’Esteban avait été reconnu et peut-être pourchassé.

D’après le procès-verbal du vigile présent le soir de l’agression, Clément Méric et d’autres militants auraient cherché l’affrontement.

On sait également que Clément Méric a frappé Esteban à la tête, par derrière, et que ce dernier s’est retourné et l’a frappé au visage.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

On sait, enfin, que les blackblock, ce groupuscule d’extrême gauche ultra violent, et qui n’a pas manqué de constater que seuls les skinhead d’extrême droite ont été interdits, ont refait surface, conscients que le régime leur assure une impunité relative.

D’ailleurs, dimanche dernier, plusieurs milliers de fascistes, militants de partis politiques (NPA, Parti de Gauche), de groupes anarchistes, d’associations extrémistes (Attac, SOS homophobie) et de syndicats (Unef, CGT), ont « défilé » à Paris dans le quartier de l’Opéra, pour dénoncer le fascisme d’en face.

En fait de défilé, les fascistes rouges ont fracassé de nombreuses vitrines sur leur passage.

des-manifestants-cagoules-s-en-sont-pris-aux-vitrines_611339_510x255

BNhlF2ACYAAeoAc.jpg-large

Et au passage du cortège, des personnes ont agité des drapeaux français et de la Manif pour tous à la fenêtre d’un immeuble, suscitant la colère d’un groupe de manifestants qui ont fracassé la porte de l’immeuble, dégradé les murs, cassé tout ce qui leur passait sous la main et l’ont tagué.

« Au passage du cortège, de nombreuses vitrines, notamment d’établissements bancaires, ainsi que du mobilier urbain, ont été saccagés par des casseurs qui ne respectent pas l’esprit de ce rassemblement », a décrit le ministre de l’Intérieur Manuel Valls dans un communiqué. Il « condamne avec force les actes de vandalisme commis en marge de ce rassemblement parisien », mais ne fera rien contre les casseurs.

Le double langage du ministre Valls est infect : pour quelques casseurs des Manif pour tous, ce sont les millions de manifestants qui ont été  qualifiés de dangereux extrémistes, tandis que les casseurs (peut-être les mêmes) dans la manif d’extrême gauche sont forcément des casseurs isolés qui ne respectent pas l’esprit du rassemblement.

Quatorze personnes ont été interpellées notamment pour port d’arme prohibé. Combien portaient des armes lors des Manif pour tous ? Aucun. Et ce sont eux qui sont traités d’extrémistes dangereux et se font gazer, pas les fascistes armés de l’extrême gauche.

Et bien entendu, personne n’a été emprisonné : la gauche ne s’en prend pas à ses alliés des extrêmes, elles les chouchoute.

Un préfet s’inquiète qu’à cette occasion on ait assisté au retour des «black blocks», ces violents militants d’extrême gauche encagoulés et vêtus de noir. Le préfet aurait tort de s’inquiéter : quand on fait souffler la tempête de l’injustice, on récolte le chaos et la violence.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/06/25/01016-20130625ARTFIG00301-clement-meric-une-video-accredite-la-these-de-la-mort-accidentelle.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz