FLASH
[12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  |  #Strasbourg : nous publions sur Dreuz.info la première photo du suspect  |  Attentat de #Strasbourg : juste pour se tenir informé, les journalistes ont-ils déjà commencé à parler de « dérangé mental » ?  |  #Strasbourg – info non confirmé : le terroriste devait être interpellé ce matin à son domicile pour homicide  |  #Strasbourg : selon BFM, le nouveau bilan est d’au moins 4 morts  |  Suède, Malmö : Le père d’un garçon de 7 ans a été arrêté pour avoir frappé un cambrioleur qui a mis une arme dans la bouche de l’enfant  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 27 juin 2013

l'empire-contre-attaque-1

Michel Garroté, réd en chef  –-  Avec le titre du présent article, j’exagère un peu et je fais dans la provocation. Cela dit, il n’en demeure pas moins que sur certains sites catholiques francophones, en France, en Suisse et en Belgique, des chroniqueurs et commentateurs (notamment une certaine « Monique T. », qui sous cet étrange nom de code, semble s’agiter beaucoup un peu partout et savoir tout mieux que tout le monde en toute simplicité par Toutatis) donnent l’impression de regretter Benoît XVI pour mieux démolir le pape François.

Que ce soit clair, moi aussi, je regrette non seulement Benoît XVI, mais aussi Jean-Paul II. Et moi aussi, j’attends de voir ce que fera ou ne fera pas le nouveau pape, notamment face à l’islam. Mais je n’en tire pas prétexte pour écrire tout et n’importe quoi sur lui.

En somme, certaines prétendues « analyses » du nouveau pape m’agacent et rien de plus (je m’agace de la « voyante invisible » Monique T et de l’ineffable « précieuse » Béatrice Bohly avec son benoît-et-moi, ses mises au point pédantes et ses menaces de procès à mon égard ; en revanche, j’éprouve de la sympathie pour Belgicatho et pour Le Suisse Romain bien qu’ils s’alimentent chez Monique et Béatrice…). Ou plutôt, je suis agacé à l’idée que des catholiques crédules lisent ce genre de prose (celle de Monique Thé et de Babette Bohly) et en soient influencés.

Ainsi donc, la mystérieuse « Monique T. » m’agace lorsqu’elle écrit (extraits adaptés ; voir les sources en bas de page) : « La popularité de François crève les yeux. Pour le moment, il s’emploie à séduire le public par des paroles et des gestes bien calculés, tellement calculés qu’il est abusif, me semble-t-il, de parler de simplicité à son sujet. Le vrai simple c’est Benoît XVI dont la simplicité fut gratifiée non d’applaudissements mais d’un acharnement médiatique. Il est possible que François s’inspire de la méthode des pasteurs évangéliques qui font un malheur en Amérique latine et en Afrique. Cette méthode produit des résultats quantitatifs impressionnants, si l’on en juge par l’inflation des chiffres des audiences et ainsi de suite » (Note de Michel Garroté – Le pape François serait un séducteur, un calculateur et un imitateur de pasteurs évangéliques ; que de présomption et d’arrogance en si peu de mots…).

Monique T : « Après avoir fasciné le public, au-delà même des catholiques, il faudra bien que François s’attelle à des tâches ardues et franchement ingrates. On ne sait pas grand-chose sur ce qu’il compte faire et même cette réforme de la Curie qui paraissait si urgente est repoussée à l’automne et le Secrétaire d’Etat si décrié sous Benoît XVI est toujours en place. Les « progressistes » attendent de François toute cette kyrielle de réformes rabâchées depuis 50 ans (si ces chrétiens adultes ne se sont pas renouvelés, ils doivent être bien vieux maintenant) et qui toutes directement ou indirectement se rattachent, bizarrement, à la question du sexe » (Note de Michel Garroté – Le pape François serait un fascinateur qui ne s’attelle pas à la tâche ; non mais elle se prend pour qui cette Monique T ?).

Monique T : « Dans ses déclarations en tant qu’archevêque de Buenos Aires, il ne se soumettait à aucun de ces ultimatums. Le Pape suivra-t-il l’archevêque ? Pour ce qui est de la défense de la vie et la question de l’homosexualité, il semble suivre les pas de ses prédécesseurs, avec le courage d’appeler les choses par leur nom en moins. Sans doute une tactique bien calculée elle aussi. Mais il a manifesté son intention de se pencher sur la pastorale familiale. Certainement une excellente idée » (Note de Michel Garroté – Elle persiste : le nouveau pape, c’est comme ses prédécesseurs ; mais avec le courage en moins ; et avec la tactique et le calcul en plus ; moi j’appelle ça un réquisitoire à charge exclusivement ; et je commence à me demander si la Monique de service est catholique).

Monique T : « Par contre, nous ne disposons d’aucun indice sur les domaines suivants : le schisme chinois ; le schisme lefebvriste ; la pénurie de vocations en Europe ; les rébellions récurrentes de laïcs et de clercs progressistes, les rapports avec l’islam (il n’a pas mentionné l’islam et l’empire Ottoman lors de la canonisation des martyrs d’Otrante) ; et les persécutions larvées ou violentes dans le monde. Le pape François négligera-t-il certains domaines ? » (Note de Michel Garroté – La rébellion récurrente de la laïque Monique T. est à l’image de celle des progressistes qu’elle dénonce : un mélange de sottise et de vanité).

Certains esprits sceptiques – ou présomptueux comme Monique T – lancent déjà le pari risqué que « le pape François fera peu de cas de la liturgie, des arts sacrés, du Catéchisme de l’Eglise catholique, de la formation doctrinale des laïcs et des clercs et de l’enseignement catholique » (Note de Michel Garroté – En somme, sans la papesse Monique point de salut pour l’Eglise…).

Monique T conclut : « Le pape François ne dévoile pas ses intentions. C’est peut-être encore une ruse du Pape argentin. En ne disant rien, il garde les coudées franches ». Fin des extraits adaptés ; voir les sources en bas de page (Note de Michel Garroté – Une ruse de pape argentin ? N’y a-t-il donc personne pour donner la fessée à cette « Moinique » ?).

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

Sources :

En route vers l’inconnu

La communication du Pape François (II) – Benoit et moi

Les silences du pape François – Benoit et moi

François n’était pas au concert : BELGICATHO

Le Pape François ose parler du diable : Le Suisse Rom@in

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz