Publié par Michel Garroté le 28 juin 2013

macdo-1

Michel Garroté, réd en chef  –- Il n’y aura pas de McDonald’s parmi les enseignes du centre commercial en construction à Ariel, l’une des principales implantations en Judée-Samarie. Approché par le promoteur du centre commercial, McDonald’s, qui compte 180 restaurants en Israël, a décliné, alléguant que son refus d’ouvrir une franchise dans les territoires disputés aurait toujours fait partie de sa politique.

Le directeur de la branche israélienne de McDonald’s, Omri Padan, est l’un des fondateurs de Shalom Archav, une organisation gauchiste qui milite pour la création d’un Etat palestinien Judenrein sous la férule du Fatah en Judée-Samarie. La position d’Omri Padan est connue de longue date. Dans les années 1980, bien avant l’arrivée de McDonald’s en Israël, Omri Padan déclarait déjà son refus de développer ses affaires dans les implantations.

Autrement dit, Omri Padan fait fortune avec ses 180 McDonald’s en Israël grâce à six millions de consommateurs juifs tout en boycottant les Juifs de Judée Samarie pour rester dans le politiquement correct. Un riche d’extrême-gauche en somme.

Le propriétaire du futur centre commercial d’Ariel a répliqué : « Si c’est là sa décision, tant mieux pour lui. Il y a des concurrents qui se tiennent prêts à prendre sa place ». Quant aux habitants des implantations, ils ont réagi en appelant à boycotter McDonalds qui les boycotte, tandis que son concurrent, Burger Ranch, a immédiatement promis d’ouvrir un magasin à Ariel.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

Sources :

http://www.jpost.com/National-News/Settlers-call-to-boycott-McDonalds-for-refusing-to-open-in-Ariel-317888

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz