Publié par Dreuz Info le 29 juin 2013

Tentative de meurtre en pleine rue à Mulhouse, hier soir peu après 18 h 30. L’auteur présumé des coups de couteau a pu être appréhendé. La victime entre la vie et la mort.

La scène se passe en plein centre-ville de Mulhouse, à l’angle des rues Louis-Pasteur et du Moulin.

Il est un peu plus de 18h30 lorsque deux hommes s’empoignent. L’un d’eux est armé d’un couteau qu’il va planter à plusieurs reprises dans la cage thoracique du second.

L’agression ne dure que quelques secondes. Les coups portés sont violents et appuyés, selon les témoins. La victime s’effondre tandis que l’auteur des coups de couteau prend la fuite. Celle-ci sera de courte durée : les témoins présents lors des événements donnent l’alerte immédiatement. Et très vite, une patrouille de la police municipale présente non loin des lieux parvient, sur la base du signalement, à mettre la main sur l’assaillant présumé.

Quatre coups de couteau, dont au moins un dans la région du cœur

Sur place, c’est un autre policier municipal qui effectue des points de compression sur la victime, qui saigne abondamment. L’homme de quarante ans est rapidement pris en charge et transporté, conscient mais dans un état critique, aux urgences du centre hospitalier Emile-Muller. A priori, il aurait reçu quatre coups de couteau, dont au moins un dans la région du cœur. Son pronostic vital était toujours engagé hier en fin de soirée.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Un vieux différend ?

Quant à l’auteur présumé des coups de couteau, il était porteur de l’arme ainsi que d’une matraque télescopique. Il a été remis aux mains d’une patrouille de l’UOP (unité d’ordre public). Le « jeune », âgé d’une vingtaine d’années, a été entendu dès hier soir par les enquêteurs de la brigade criminelle de la sûreté départementale de Mulhouse.

Il semblerait qu’un vieux différend, dont on ne connaît pas la nature pour l’heure, soit à l’origine de cette tentative de meurtre. Les deux hommes résident dans le même foyer, situé non loin de l’endroit où se sont déroulés les événements.

Bon vivre ensemble, vous avez dit bon vivre ensemble ?

http://www.dna.fr/edition-de-mulhouse-et-thann/2013/06/28/poignarde-a-plusieurs-reprises

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz